Handball ProD2 - J14 : Duel de leaders à Cherbourg

Les Normands, toujours invaincus à domicile, reçoivent Billère, avec qui ils partagent la première place, pour le choc au sommet de cette 14e journée de Handball ProD2. Au total, quatre équipes du Top 6 seront en déplacement, ce qui augure peut-être de nouveaux changements à l’avant.

Début septembre, pour l’ouverture du championnat, Cherbourg s’imposait logiquement à Billère, à l’issue d’un match maîtrisé de bout en bout (30-26). Depuis, les choses ont un peu changé. Si les Normands ont ainsi lancé une belle première moitié de saison, les Béarnais se sont repris, en gagnant notamment six de leurs sept derniers matches à tel point qu’ils occupaient la première place à la fin de la phase aller. En s’imposant face à Pontault-Combault (28-26), en match avancé de la 16e journée, les Cherbourgeois ont recollé au BHB. C’est donc un choc entre les deux leaders du championnat qui va se jouer à Chantereyne vendredi pour la reprise. « Billère est plus rodé qu’à l’aller, c’est certain, reconnaît Sébastien LERICHE, entraîneur de la JSC. Ils sont montés en puissance, un peu comme nous. Mais je veux croire qu’on a l’avantage psychologique puisqu’on s’est imposés là-bas. Et puis c’est toujours un plaisir de jouer à domicile, avec l’appui de notre public. On veut rester invaincu le plus longtemps possible chez nous. On a hâte. » Côté billérois, on espère que la trêve n’a pas coupé la belle dynamique de 2015. Après une série d’amicaux face à des équipes de LNH et une défaite d’un but face à Saint-Raphaël (LNH) en Coupe de France, l’entraîneur, Aitor ETCHABURU, se veut à la fois confiant et prudent. « On a joué des matchs de haut niveau mais face à des équipes de LNH, c’est facile de se motiver et on n’a aucune pression. À Cherbourg, ce sera différent, les deux équipes voudront gagner. Il faudra faire un très bon travail physique, tactique mais aussi de concentration, car je ne connais pas leur salle mais tout le monde m’a prévenu que le public mettait beaucoup de pression. » Pour sa première à Chantereyne, le technicien aimerait ramener la victoire. Quitte à refroidir l’ambiance.

 


JS CHERBOURG MANCHE HB – BILLERE HB PAU PYRENEES, vendredi 12 février à 20h30

Classement général : Cherbourg 1er (33 pts ; +28) / Billère 2e (33 pts ; +34)

Attaque : Cherbourg (404 buts – 1er) / Billère (385 buts – 4e)

Défense : Cherbourg (376 buts – 10e) / Billère 352 buts – 2e)

Meilleurs buteurs : Williams MANEBARD (74 buts) pour Cherbourg / Pierrick VERDIER (84 buts) pour Billère.

Gardiens : Simon DALMONT (103 arrêts) pour Cherbourg / Arnaud TABARAND (153 arrêts) pour Billère.

Cinq derniers résultats : Cherbourg : NVDVV / Billère : DVVVV

 


USM SARAN HB – ISTRES PROVENCE HB, vendredi 12 février à 20h30

Classement général : Saran 5e (29 pts ; +26) / Istres 10e (27 pts : +1)

Attaque : Saran (385 buts – 4e) / Istres (364 buts – 7e)

Défense : Saran (359 buts – 5e) / Istres (363 buts – 6e)

Meilleurs buteurs : Mathieu DROUHIN (95 buts) pour Saran / Benjamin MASSOT-PELLET (75 buts) pour Istres.

Gardiens : Jef LETTENS (120 arrêts) pour Saran / Kévin MESNARD (92 arrêts) pour Istres.

Cinq derniers résultats : Saran : VVVND / Istres : DVDVD

Les enjeux : Relégué de LNH, Istres n’occupe que la 10e position de ProD2. Pas loin de jouer les premiers rôles, les Istréens se retrouvent néanmoins pénalisés par leur bilan à domicile (quatre défaites en sept matches), où ils avaient d’ailleurs mal commencé avec une défaite face à Saran en ouverture. C’est donc une revanche que comptent prendre les Provençaux dans le Loiret, tandis que les Saranais espèrent confirmer leur superbe phase aller (5e).

Fabien COURTIAL, entraîneur de Saran : « Après une longue interruption, on a hâte d’y être, pour voir quel est notre niveau réel. Est-on en surrégime ou est-on capable d’assumer le statut d’équipe de haut de tableau ? On va voir. On a fait de très bonnes choses, on va essayer de repartir sur une dynamique positive. Istres reste une grosse équipe, qui a peut-être mis du temps à trouver un équilibre mais peut être très performante. »

Gilles DEROT, entraîneur d’Istres : « On est prêts, la préparation a été longue et on a envie d’en découdre. On s’est remis un peu les idées au clair, en essayant de trouver un fond de jeu. Je pense qu’on est sur la bonne voie. On aimerait gagner des matches, pour redonner de l’ambition à notre projet, puis l’appétit vient en mangeant. A Saran, on ne gagnera pas sans bien jouer. »



GRAND NANCY ASPTT HB – UMS PONTAULT-COMBAULT, vendredi 12 février à 20h30

Classement général : Nancy 7e (29 pts ; +7) / Pontault-Combault 6e (29 pts ; 0)

Attaque : Nancy (364 buts – 7e) / Pontault-Combault (386 buts – 3e)

Défense : Nancy (357 buts – 4e) / Pontault-Combault (386 buts – 13e)

Meilleurs buteurs : Mathias SOLTANE (65 buts) pour Nancy / Vincent MORENO (60 buts) pour Pontault-Combault.

Gardiens : Nicolas POTTEAU (118 arrêts) pour Nancy / Ricardo CANDEIAS (177 arrêts) pour Pontault-Combault.

Cinq derniers résultats : Nancy : VDVDV / Pontault-Combault : DDNVD

Les enjeux : En match avancé de la 16e journée, Pontault-Combault a été battu de peu à Cherbourg (28-26). Pour leur second déplacement de rang, les Franciliens tenteront de faire encore mieux en ramenant la victoire de Nancy, qui compte le même nombre de points qu’eux au classement. Les Lorrains n’ont plus perdu chez eux depuis le 11 septembre et espèrent bien démarrer 2016 par une victoire, eux qui avaient subi trois défaites avant d’ouvrir leur compteur lors de la phase aller.

Stéphane PLANTIN, entraîneur de Nancy : « C’est vraiment le début d’une nouvelle saison, il faut tout remettre en place, être capable de faire un match de haut-niveau, de mettre l’impact physique nécessaire. On est presque dans l’inconnu. On va essayer de ne pas perdre de temps et d’engager au plus vite une dynamique de victoire. La saison est longue mais ça va aller très vite et on veut bien rentrer dans cette nouvelle compétition. »

Sébastien QUINTALLET, entraîneur de Pontault-Combault : « Il y a du positif à tirer de notre défaite à Cherbourg, malgré ça on ne ramène pas de points donc on doit vite corriger ce qu’on n’a pas fait correctement. On sait que ce sera encore tout sauf évident à Nancy mais on va vendre chèrement notre peau. On n’est pas encore tranquilles pour le maintien, c’est serré et une série de défaites peut changer beaucoup de choses. On veut d’abord aller chercher ce maintien, j’espère rapidement, puis on verra si on peut jouer autre chose. »

 


ANGERS NOYANT HBC – MULHOUSE HB SUR ALSACE, vendredi 12 février à 20h30

Classement général : Angers 13e (16 pts ; -68) / Mulhouse 3e (32 pts ; +28)

Attaque : Angers (318 buts – 14e) / Mulhouse (393 buts – 2e)

Défense : Angers (386 buts – 12e) / Mulhouse (366 buts – 8e)

Meilleurs buteurs : Enrique PLAZA (89 buts) pour Angers / Eduardo REIG-GUILLEN (109 buts) pour Mulhouse.

Gardiens : Julien LARDEUX (119 arrêts) pour Angers / Ionut CIOBANU (137 arrêts) pour Mulhouse.

Cinq derniers résultats : Angers : DVDND / Mulhouse : VVVVV

Les enjeux : Où vont s’arrêter les Mulhousiens ? Avant la pause de décembre, les hommes de Brahim IGHIRRI comptaient six succès de rang, meilleure série en cours en Handball ProD2. A Angers, avant-dernier du championnat, ils tenteront de prolonger cette dynamique, mais sont prévenus du danger. A l’aller, les Angevins avaient tenu tête aux Alsaciens jusqu’au bout, ne s’inclinant que de trois buts (26-29). Engagés dans la lutte pour le maintien, ils espèrent débuter 2016 de la meilleure des manières.

Laurent SORIN, entraîneur d’Angers : « La préparation de décembre-janvier nous a permis de remettre des fondations un peu meilleures qu’en première partie de saison. On s’est remis la tête à l’endroit et on repart dans notre championnat à trois équipes en bas de tableau. On veut être capables de disputer tous les matches, l’un après l’autre, à commencer par Mulhouse, qu’on espère accrocher. Ce sera dur mais on doit aborder le match avec de l’ambition. »

Brahim IGHIRRI, entraîneur de Mulhouse : « Je me souviens d’Angers qui nous avait posé beaucoup de problèmes, je suis surpris de leur classement. On sait que ça ne va pas être facile, d’autant que la coupure ne fait pas que du bien. Ne pas jouer pendant deux mois, ça peut poser problème. On va essayer de jouer du mieux possible pour ne pas les mettre en confiance, qu’ils ne se rebellent pas contre nous. »

 


LIMOGES HB 87 – DIJON BOURGOGNE HB, vendredi 12 février à 20h30

Classement général : Limoges 12e (17 pts ; -22) / Dijon 8e (28 pts ; -1)

Attaque : Limoges (361 buts – 10e) / Dijon (368 buts – 6e)

Défense : Limoges (383 buts – 11e) / Dijon (369 buts – 9e)

Meilleurs buteurs : Omar BENALI (70 buts) pour Limoges / Pierrick NAUDIN (81 buts) pour Dijon.

Gardiens : Khaled GHOUMAL (120 arrêts) pour Limoges / Emile MANSUY (85 arrêts) pour Dijon.

Cinq derniers résultats : Limoges : DDDDD / Dijon : VDVDD

Les enjeux : Dans la lutte à trois qui semble s’engager en bas de tableau, Limoges occupe actuellement la très convoitée 12e place, qui envoie en barrage de maintien. La trêve a fait du bien aux Limougeauds, qui ont pu récupérer l’ensemble de leurs forces vives. Surtout, les champions de France de Nationale 1 vont découvrir leur nouveau Palais des Sports Henri Normand, eux qui n’ont joué qu’une seule fois à Limoges cette saison (à Beaublanc) faute de salle. Cela sera-t-il suffisant face à Dijon, en course pour les play-offs ? Réponse vendredi.

Nenad STANIC, entraîneur de Limoges : « La trêve nous a permis de bien nous préparer. Et on va démarrer dans notre nouvelle salle, c’est bien pour l’esprit du groupe et du club de jouer enfin chez nous. Aujourd’hui, on veut gagner le plus de matchs possibles. On a souvent perdu de peu, on pourrait avoir 2-3 victoires de plus, ça prouve qu’il manquait un petit quelque chose et on a essayé de régler ces petits détails, pour que les défaites d’un but deviennent des victoires d’un but. »

Jackson RICHARDSON, entraîneur de Dijon : « En fin d’année dernière on a trop subi les matches, on n’a pas été à la hauteur. Au moins on a pris conscience qu’il fallait travailler encore davantage pour arriver à nos objectifs. Oui, on a connu beaucoup de changements à l’été mais ce n’est pas une excuse. A nous de repartir du mieux possible pour emmagasiner le maximum de points et bien terminer. On a les capacités collectives pour jouer le haut de tableau, ça part de ce déplacement à Limoges, qui nous avait embêtés à l’aller. »

 


VALENCE HB – GRAND BESANCON DOUBS HB, vendredi 12 février à 20h30

Classement général : Valence 14e (13 pts ; -56) / Besançon 9e (28 pts ; -12)

Attaque : Valence (337 buts – 13e) / Besançon (353 buts – 11e)

Défense : Valence (393 buts – 14e) / Besançon (365 buts – 7e)

Meilleurs buteurs : Yann ROBY (58 buts) pour Valence / Luka BRKLJACIC (73 buts) pour Besançon.

Gardiens : Marko RAJKOVIC (70 arrêts) pour Valence / Ilija KOMNENOVIC (146 arrêts) pour Besançon.

Cinq derniers résultats : Valence : DDDDD / Besançon : DDDVD

Les enjeux : Dernière équipe sans victoire en Handball Pro D2, Valence n’a aucunement abdiqué pour le maintien mais a conscience qu’il faudra très vite ouvrir le compteur à succès. Pourquoi pas dès vendredi, face à Besançon, auteur d’une belle phase aller (9e) bien qu’un peu fatigué sur la fin ? Pour les Franc-Comtois aussi, ce match chez la lanterne rouge est important avant de recevoir Angers, avant-dernier : deux victoires et les Bisontins pourraient espérer jouer le haut de tableau jusqu’au bout.

Milorad DAVIDOVIC, entraîneur de Valence : « C’est une nouvelle saison, avec un objectif bien clair qui est le maintien. On va tout faire pour le décrocher et donc gagner dès le premier match face à Besançon. Il faut se mettre dedans. La première partie de saison nous a aussi démontré qu’aucune équipe n’était hors de notre portée mais il manquait toujours des petits détails. On a essayé de travailler pour trouver de l’efficacité et régler ces petites choses qui nous faisaient défaut. »

Christophe VIENNET, entraîneur de Besançon : « La trêve nous a fait du bien, on était dans une spirale vraiment compliquée donc on a pu souffler, reposer les corps et les esprits. Maintenant, on attend les deux matches qui viennent pour se déterminer définitivement. On est vigilants car Valence et Angers vont jouer leur survie, si on perd on les relance et si on gagne, on se dégage cette épée de Damoclès du maintien et on pourra se projeter plus sur les play-offs. »



MASSY ESSONNE HB – SELESTAT ALSACE HB, samedi 13 février à 20h30

Classement général : Massy 11e (25 pts ; +7) / Sélestat 4e (29 pts ; +29)

Attaque : Massy (362 buts – 9e) / Sélestat (339 buts – 12e)

Défense : Massy (355 buts – 3e) / Sélestat (310 buts – 1er)

Meilleurs buteurs : Junior REAULT (65 buts) pour Massy / Kosta SAVIC (51 buts) pour Sélestat.

Gardiens : Vladimir PERISIC (140 arrêts) pour Massy / Julien MEYER (136 arrêts) pour Sélestat.

Cinq derniers résultats : Massy : VNVNV / Sélestat : DVDVV

Les enjeux : Voilà un duel qui s’annonce âpre entre la meilleure défense du championnat, Sélestat, et la 3e meilleure, Massy. C’est à chaque fois sur leur socle défensif que les deux équipes ont bâti leurs succès. Alors le combat promet d’être intense, d’autant que les Massicois, après des semaines en dents de scie, vont mieux (invaincus lors des cinq derniers matches).

Benjamin BRAUX, entraîneur de Massy : « On va essayer de continuer à aller de l’avant, de bien produire notre jeu et de gagner à domicile. On a reconstruit l’été dernier, on savait que ce serait compliqué mais les jeunes commencent à prendre de bonnes initiatives. Face à Sélestat on sait que ce sera difficile, mais on s’est préparé pour faire bonne figure afin de continuer à avancer. »

Christian GAUDIN, entraîneur de Sélestat : "On a un groupe très jeune, auquel il faut laisser du temps mais qui est monté en puissance pendant la première partie de saison. On espère continuer à progresser, notamment dans le secteur offensif où on a des situations qu'on doit apprendre à finir. On va passer un test à Massy, qui a été un peu en deçà au début mais qui reste un candidat aux play-offs. Toute notre saison ne va pas se jouer là-bas mais ce serait bien de ramener quelque-chose."

Crédit Photo : Éric Carrère / Billère Handball Pau Pyrénées

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean