Polynésie Française – Pirae, Tahiti

Stage de rentrée 2015

Et oui, le handball français n’est pas qu’hexagonal ou métropolitain. Pour preuve, le nombre important de joueuses ou joueurs issus des nombreux départements ou territoires d’Outre-Mer. Pour preuve encore, les comptes rendus récents que vous pouviez lire sur les stages ayant regroupés tant des arbitres que des observateurs sur Mayotte et La Réunion. Toutefois, il est des espaces dont on parle assez peu, trop peu.

A l’occasion de cet article, il est temps de mettre en avant une partie du travail effectué par une ligue ultramarine, celle de la fédération de handball de Tahiti, à travers sa commission d’arbitrage. Fin aout 2015. La commission d’arbitrage a convié ses arbitres de tout grade à venir prendre part au rendez-vous presque universel que constitue la réunion de rentrée.

Après des vacances handballistiques bien méritées, les arbitres se sont donc retrouvés dans l’amphithéâtre de la fédération ce samedi matin. Avant de débuter la séance : le café ! Ce petit moment aura été apprécié de tous et tout particulièrement de ceux qui se seront levés très tôt pour prendre le premier bateau entre Moorea et Papeete.

Au programme de cette matinée studieuse, trois thèmes étaient demandés:

  • Une revue complète des règles 8 et 16, que les responsables considèrent comme pas encore assez maitrisées ;
  • un travail sur l’arbitrage à deux, le respect des tâches, les champs d’intervention ;
  • les conséquences d’une communication efficace.

Sur le premier thème et ce, durant près de deux heures, s’enchaînent donc les explications détaillées de chaque règle, la mise en relation des règles entre elles, des illustrations basées sur des vidéos et enfin des questionnaires permettant de vérifier la compréhension.

Parce que les arbitres sont ici systématiquement désignés à deux sur les rencontres fédérales, il a été rappelé les bases des techniques d’arbitrage en binôme. Confiance, Respect des tâches et tout ce qui permet de mettre en place cela, comme le placement, le déplacement, la communication interne au binôme ont été présentés, détaillés dans le second thème du jour.

Enfin, le dernier sujet présentait rapidement les bases d’une communication efficace. L’objectif était ici de prouver qu’à travers des outils simples à mettre en œuvre (gestuelles, optimisation de son coup de sifflet, postures, placement/déplacement), il est possible de rendre son arbitrage plus convainquant et moins soumis à contestation.

Au final, l’intervenant (Wilfrid) et la responsable de la commission d’arbitrage (Nathalie) espèrent avoir répondu aux attentes des arbitres en leur donnant des clés pour mieux séparer l’interdit de l’autorisé, mieux adapter son échelle de sanctions aux fautes observées.
L’assistance, pas aussi fournie qu’espérée cependant, aura été réactive et nous ne pouvons que les remercier de leur présence, leur attention et leur participation orale active. Les rendez-vous pour la saison à venir sont déjà en cours de planification.

Les remerciements, bien entendu.
Maururu (merci) :

  • à vous pour la lecture.
  • Aux participants pour leur présence : Tony, Vaitiare, Nathalie, Miria, Heimanu, Valérie, Erika, Rehiarii, Elisabeth, Eva, Tina, Alexandre, Herenui, Heiouru, Ioana, Clarisse, Teva M., Juliette, Havinitoa, Teva V. S., Farearii, Mauna, Karl.
  • A celles et ceux qui ont contribué à ce que cette matinée soit une réussite : La FTHB, la CRA de Tahiti.

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean