Une victoire à trois points

Victorieux du leader montpelliérain jeudi soir, 26-19 (11-7) dans son antre de Coubertin, le Paris SG HB a repris espoir dans la course au titre national. À 10 journées du terme de la saison, le club de la capitale est désormais positionné à 4 longueurs de son adversaire. Le sommet de la LidlStar Ligue mettait aux prises pas moins de quinze internationaux français*.

La 16e journée du championnat de France s’est achevée sur le large succès des Parisiens bien décidés à prendre leur revanche après la déconvenue du match aller (30-33). Daniel Narcisse et ses partenaires ont effacé la déconvenue du match aller en reléguant loin derrière des Héraultais bien trop tendres hier soir. Ce succès 26 à 19 offre un goal-average particulier supérieur aux Parisiens (+4) qui ont donc signé une large victoire synonyme de à trois points. Le classement complet.

Il ne fallait pas surtout pas rater l’entame de ce match disputé quasiment à guichets fermés. Quasiment car les supporters héraultais les plus assidus, notamment les Blue Fox, ont été empêchés de rallier Paris, la faute à un épais manteau neigeux. Pendant 15 minutes, Montpellier a muselé l’escouade parisienne incapable de marquer plus 3 buts à un Vincent Gérard alors en état de grâce. Puis les Héraultais ont manqué la balle de +3 (3-5, 15e) et le match a basculé. Totalement. Nikola Karabatic et ses partenaires ont alors signé un 8-2 dans la 2e partie de ce premier acte et déjà scellé l’issue de la rencontre. 11-7 à la mi-temps et un gros coup derrière la tête du leader qui ne s’en relèvera pas.

La prestation convaincante de Melvyn Richardson (7 buts), n’empêcha pas Montpellier de glisser vers sa première défaite dans cette édition 2017-2018 de la Lidl StarLigue. L’écart prendra des allures de gouffre avec une avance de 12 buts (25-13, 51e) pour les Parisiens avant que l’orgueil du leader limite la casse : un 6-1 signé dans une fin de match débridée. Et un joli symbole dès la fin du match sifflé par les sœurs Bonaventura. Nikola Karabatic qui enlace son adversaire mais coéquipier en bleu, un Ludovic Fabregas (2/2) de retour sur le 40x20, et rayonnant après 122 Jours de repos forcé à cause d’une thrombose.

Déclarations au micro de beIN SPORTS, le diffuseur exclusif de la LidlStar Ligue :
Melvin Richardson :
« je suis déçu de la manière car nous n’avons pas réussi à mettre en place ce que nous avions prévu. Nous avons perdu trop de ballons, commis trop d’erreurs et de tirs loupés. Les Parisiens ont mis un coup d’accélérateur en fin de 1ère et au début de la 2ème et c’était compliqué de faire la course derrière. Il faut maintenant de remobiliser et continuer à travailler. Nous avons grillé un joker et notre but sera maintenant de gagner tous les matches. »

Nedim Remili : « nous avons su imposer notre rythme défensivement. Nous avons réalisé un beau travail ce soir. Les Montpelliérains avaient mis beaucoup d’intensité lors du match aller et nous avions à cœur de réaliser un match complet dans l’engagement même si tactiquement cela n’a pas été trop ça. On va continuer à croire au titre : il reste des gros matches pour les 2 équipes dans un championnat très relevé. »

* Effectifs : Luc Abalo, Luka Karabatic, Nikola Karabatic, Benoît Kounkoud Dylan Nahi et Nedim Remili / Benjamin Afgour, Arnaud Bingo, Baptiste Bonnefond, Ludovic Fabregas, Vincent Gérard, Mathieu Grebille, Michaël Guigou, Valentin Porte et Melvyn Richardson.

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean