#U19 - EURO - Les Bleuettes championnes d'Europe

Victorieuses de la Russie 31 à 26 (18-15), les Bleuettes sont devenues championne d'Europe ce dimanche à Celje. Cette équipe de France U19 (autrefois junior) dirigée par Éric Baradat est la première à décrocher un titre : jusqu'à présent, seule une médaille d'argent figurait au palmarès (2012). Un an après la finale olympique perdue face à la Russie, voici une victoire symbolique pour l'avenir...

Bien malin qui aurait pu prédire un tel résultat il y a encore huit jours, à la sortie du Tour préliminaire certes maîtrisé mais insuffisant pour imaginer un tel destin. Bien sûr la qualification obtenue pour les demi-finales, grâce à une victoire large sur le Monténégro, était réjouissante. Mais comment imaginer que l’équipe de France allait estourbir ses adversaires du dernier carré ? Inexpérimentées à cet échelon, Méline Nocandy et ses partenaires ont d’abord fait tomber la Hongrie vendredi (31-26) avant de réitérer une performance aux contours identiques en finale, face à la Russie (aussi 31-26). C'est la maîtrise collective qui aura marqué cette quinzaine slovène.
Une défense remarquablement organisée, la marque de fabrique indispensable de l’école féminine du Handball français, du jeu sur grand espace et des enclenchements bien huilés, la partition répétée par les jeunes handballeuses française est réjouissante. S’il s’agit naturellement d’une grande performance collective, Janella Blonbou et Charlotte Kieffer ont été désignées dans l’équipe type par l’EHF, respectivement meilleure arrière droite et meilleure défenseuse.

D’autant que jusqu’à ce dimanche 19h, le palmarès européen de l’équipe de France U19 était vierge. Quatrième de l'Euro 1996 et en 2004, l’équipe de France U19 disputait aujourd’hui la première finale de son histoire : une première auréolée du titre continental. Un véritable exploit puisque cette génération 98-99 qui avait terminé 6e du Mondial U18 l’an passé et 7e de l’Euro U17 en 2015. En 2007, l'équipe de France U17 (autrefois cadette) avait remporté le sacre européen et, en 2012, l'équipe de France U19 (autrefois junior) avait atteint une finale mondiale. Ce sacre en Slovénie permet aux sélections jeunes féminines d'atteindre le total de trois médailles dans les compétitions jeunes.

Déclarations :
Eric Baradat (entraîneur de l’équipe de France U19 et responsable de la filière féminine) :
on attendra de voir s’il y des redondances à l’avenir pour tirer des conclusions. J’espère que ce résultat va contribuer à décomplexer le secteur féminin.
En atteignant le dernier carré, le contrat était rempli mais j’avais le souvenir des J.O. d’Athènes où nous avions terminé 4èmes et je ne voulais pas revivre ce traumatisme. En mon for intérieur j’espérais bien renverser le rapport de force. Je me suis attaché à décomplexer les filles pour les convaincre à quel point elles étaient capables de performer, j’ai privilégié seulement le jeu, pas l’enjeu. Cette équipe est électrique et peut s’embraser à tout moment : j’aime son fonctionnement.
Cette victoire est une satisfaction au regard du travail quotidien depuis presque déjà quatre ans à suivre un certain nombre de ces joueuses là. Je suis heureux aussi pour ce staff pour lequel j’ai du respect et de l'amitié.

Charlotte Kieffer (élue meilleure défenseuse) : au fur et à mesure de la compétition match, nous avons progressé mais en étant plus concentré sur nous que sur nos adversaires. Nous sommes devenues plus fortes en défense et en attaque car chacune des joueuses faisait le petit truc en plus. Nous avons commencé à y croire à partir de la demi-finale et là nous avons tout lâché. C’est un plaisir pour moi de faire déjouer les adversaires, de les mettre en difficulté. En défense, notamment avec Déborah Lassource, nous avions une bonne communication. Lorsque nous ne pouvions pas effectuer les changements, les filles se mettaient au diapason. Nous avons effectué beaucoup de travail vidéo.
Comme les garçons, nous avons prouvé que nous sommes capables de monter sur le podium. Au travers de notre équipe, cela fait aussi parler un peu de Handball féminin.

Janella Blonbou (élue meilleure ailière droite) : c’est une quinzaine de rêve ! Petit à petit, match après match, nous avons progressé. Lors du match face au Danemark, nous n’avons pas su gérer le money-time et nous ne voulions spas reproduire la même erreur : c’est ainsi que nous avions négocié les matches face à la Hongrie et à la Russie.
Chacune a pu exprimer ses qualités et cela m’a permis de figurer dans l’équipe type. Nous avons effectué beaucoup de stages ensemble et le coach, Éric Baradat, n’a eu cesse de nous répéter que c’était au travers du travail collectif que les individualités allaient se révéler. Les filles de cette équipe ont beaucoup de caractère. Nous allons maintenant nous reposer avant de travailler avec nos clubs. Ce titre donne envie de conquérir d’autres médailles.

Sylvie Pascal-Lagarrigue (Chef de délégation et présidente du Comité d’Organisation de l’Euro 2018) : Les filles ont bien travaillé avec beaucoup de sérieux. Tout au long de la compétition, elles ont continué à progresser pour maîtriser de plus en plus leur jeu, avec de l’enthousiasme et de la solidarité. Les stratégies mises place, notamment défensives, ont permis de contrer les adversaires. Ce résultat est le symbole des progrès effectués par la filière féminine qui travaille dur depuis plusieurs années.

L’EURO EN SLOVÉNIE - 27 juillet au 6 août à Celje
Classement :
Poule A :
1/ Hongrie 2/ Pays-Bas 3/ Roumanie 4/ Suède
Poule B : 1/ Russie 2/ Norvège 3/ Croatie 4/ Macédoine
Poule C : 1/ France 2/ Allemagne 3/ Espagne 4/ Serbie
Poule D : 1/ Danemark 2/ Monténégro 3/ Slovénie 4/ Portugal

Tour préliminaire :
Jeudi 27 juillet : France
- Serbie : 26-21 (10-12) // Espagne - Allemagne : 20-21 (9-11)
Vendredi 28 juillet : Allemagne - France : 23-24 (10-14) // Serbie - Espagne : 18-34 (11-15)
Dimanche 30 juillet :
Espagne - France : 25-37 (14-16) // Allemagne - Serbie : 26-20 (10-10)

Tour principal :
Mardi 1er août : France - Danemark : 25-27 (14-15)
Mercredi 2 août : France - Monténégro : 28-18 (21-11)

Vendredi 4 août - Demi-finales :
France - Hongrie : 31-26 (15-13)
Danemark - Russie : 27-28 (15-13)

Dimanche 6 août :
Places 3-4
: Hongrie - Danemark : 26-28 (13-14)
Finale : France - Russie : 31-26 (18-15)

LA SÉLECTION : Gardiennes : Camille DEPUISET (Toulon Saint-Cyr Var HB) - Roxane FRANCK (Achenheim-Truchenheim) - Ophélie TONDS (METZ HB)  / Ailières gauches : Constance MAUNY (Chambray Touraine HB) / Arrières gauches : Charlotte KIEFFER (ACHENHEIM) - Karichma EKOH (Nantes LA) / Arrière demi-centre (capitaine) : Méline NOCANDY (Metz HB) - Déborah LASSOURCE (Issy-Paris HB) - Pauline PLOTTON (OGC Nice CAHB) / Arrière : Claire VAUTIER (Saint-Amand les Eaux) / Demi-centre - ailière gauche : Soukeina SAGNA (La Celle-sur-Belle) / Pivots : Marie FALL (OGC Nice CAHB) - Mabana Ma FOFANA (Issy-Paris HB) / Arrières droites - ailières droites : Janella BLONBOU (OGC Nice CAHB) - Lisa BRUNI (Chambray Touraine HB) / Ailière droite : Melvine DEBA (Issy-Paris HB) - 17e joueuse : Manuela DOS REIS (Thon)

LE STAFF : Entraîneur : Éric BARADAT / Adjoints : Éric CALCAGNINI, David BURGUIN et Sébastien GARDILLOU / Entraîneur Gardiennes : Alexandra HECTOR / Médecin : Jean-Yves PLESSIS / Kinésithérapeutes : Christelle GIRE et Brice PICOT / Psychologue : Roxane MARES / Chef de délégation : Sylvie PASCAL-LAGARRIGUE.

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean