#U18 (M) : L’incroyable parallèle

Trois heures avant que les Experts ne débutent leur demi-finale à Rio face à l’Allemagne, les Minots d’Éric Quintin affrontaient la Mannshaft en demies de l’Euro en Croatie. Et qu’est il advenu de ce duel entre les deux nations fortes du Vieux Continent ? Le coq a triomphé de l’aigle ! En plus des finales olympiques des Femmes de Défis (samedi à 20h30) et des Experts (dimanche à 19h30), les Minots disputeront la finale de l’Euro dimanche à 17h30 face à la Croatie.

Dans la tribune de presse de la Future Aréna de Rio, cette avant-première a permis de se titiller entre journalistes des deux nations. De l’autre côté de la planète, les jeunes pousses allemands et français se livraient en effet un duel de haute volée dans la Halle des Sports de l’école secondaire de Koprivnica. Avec une avance de 5 buts à la mi-temps, les sourires étaient assurés Outre-Rhin. Le temps pour Éric Quintin d’effectuer les ajustements avec ses ouailles pour les remettre dans le sens de leur histoire commune entamée il y a trois saisons sous la férule de Pascal Person, avec lequel ils remportèrent l’été dernier à Tbilissi le Festival Olympique de la Jeunesse. L’issue de la rencontre ressemblait à un mauvais présage que les confrères allemands tentaient de conjurer : « on vous laisse celle-là mais on prend la suivante. » On connaît la suite : la France a triomphé deux fois de ses voisins pour renforcer encore sa mainmise sur le Handball international.


La culture de la gagne

« C’était un match de fou. Nous avons très mal débuté la rencontre ; nous n’étions pas dedans et nous ne respections pas les consignes données par le staff, admet le demi-centre Noah Gaudin. Mais même menés de 9 buts, nous n’avons rien lâché et nous y avons crû jusqu’au bout. Nous avons abordé la deuxième mi-temps d’une toute autre manière et la tendance s’est progressivement inversée. » Au point de revenir aux basques des Allemands et de les pousser à la prolongation. Comme aux plus belles heures des Barjots, l’impensable s’est réalisé. Un renversement imprévisible. Une bande de gamins insouciants et talentueux qui se dépêtrent d’un sacré bourbier pour triompher d’un adversaire redoutable. « Il y a eu beaucoup de faits inexplicables dans cette rencontre : un non match dès l’entame, un manque d’enthousiasme mentalement, l’absence d’application de choses criantes que nous avions identifiées, raconte Éric Quintin. C’est une journée incroyable car ce scénario est extrêmement rare. Quand les jeunes ont touché le fond avec un écart de -9 buts, ils ont tout lâché. » Et grâce à un but à l'ultime seconde des prolongations du capitaine Killian Villeminot (7 buts) les Français s’imposèrent finalement 39-38 sur une Allemagne anéantie. Dimanche à 17h30, les Minots défieront un autre mastodonte du Handball mondial, la Croatie. « Nous rêvions d’une finale avec la Croatie mais j’espère que notre début de match ne va pas se reproduire et que les erreurs vont être retenues car les miracles ne se répètent pas », souhaite Éric Quintin déjà sacré il y a deux ans champion d’Europe avec la génération précédente, celle des Fabregas - Richardson et consorts. Comme les experts, l’objectif sera de conserver le précieux trophée dans la Maison bleue.


Championnat d’Europe en Croatie - 11 au 21 août

LE PROGRAMME - LES RÉSULTATS

Tour préliminaire : à Zagreb

Jeudi 11 août : France - Suisse : 42-26
Vendredi  12 août : Norvège - France : 24-31
Dimanche 14 août : Espagne - France : 27-29


Tour principal : à Zagreb

Mardi 16 août : France - Slovénie : 33-28
Mercredi 17 août : Danemark - France : 32-29

Classement : 1/ France 4 pts 2/ Slovénie 4 pts 3/ Danemark 4 pts 4/ Espagne 0 pt


Finalités à Koprivnica :

Demi-finales - Vendredi 19 août :

France - Allemagne : 39-38
Croatie - Slovénie : 40-36


Dimanche 21 août :

Place 3/4 - 15h00 : Allemagne - Slovénie

Finale à 17h30 : France - Croatie


LE GROUPE : Gardiens : Florian Boulogne (US Dunkerque HB) - Valentin Kieffer (Sélestat AHB) / Ailiers gauches : Dylan Nahi (Paris SG HB) - Gaël Tribillon (Mainvilliers Chartres HB) / Arrières gauches : Yoann Gibelin (US Créteil HB) - Elohim Prandi (US Ivry HB) / Demi-centres : Nori Benhalima (St Raphaël Var HB) - Noah Gaudin (Sélestat AHB) - Killian Villeminot (Montpellier HB) / Pivots : Antoine Jonnier (Bruges 33 HB) - Jonathan Mapu (St Raphaël Var HB) / Arrières droits : Julien Bos (Bruges) - Clément Damiani (St Raphaël Var HB) - Ewan-Gueric Kervadec (US Créteil HB) / Ailiers droits : Édouard Kempf (Sélestat AHB) - Benjamin Richert (Entente Strasbourg Schiltigheim)


LE STAFF : Entraîneurs : Éric Quintin - Mirko Perisic et Pascal Bourgeais (adjoint) - Patrick Passemard (technique) - Daouda Karaboué (gardiens) / Médecin : Éric Renaud / Kinésithérapeutes : Sébastien Gautier et Julien Kamm / Chef de délégation : Jean-Louis Guichard

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean