#Tournoi Air Caraïbes Cup - Un score heureux

Inauguré avant la rencontre, le Palais Omnisports Didier Dinart a vu l’équipe de France et le Danemark se partager la vedette, 29 à 29 (14-13), ce mercredi soir à Basse-Terre. Le succès de samedi passé à Pointe-à-Pitre (30-23) permet aux Bleus de remporter le Tournoi Air Caraïbes Cup.

L'AVANT MATCH : L'équipe de France bouclera ce soir une saison auréolée de la médaille de bronze de l'EHF EURO 2018 en Croatie. Après leur succès 30 à 23 samedi passé à Pointe-à-Pitre, les Bleus tenteront de devancer encore une fois les Danois. C'est du côté de Basse-Terre que se tiendra le dernier round de la saison, dans le Palais des Sports Didier Dinart. Un dernier effort à produire avant les vacances.

LE COMPTE-RENDU : Cyril Dumoulin, Michaël Guigou, Timothey N’Guessan, Nicolas Claire (+ Luka Karabatic), Cédric Sorhaindo, Nedim Remili, et Luc Abalo débutent le dernier match de la saison à Basse-Terre.

À sa façon, Mikkel Hansen rend hommage à Didier Dinart : il est le premier buteur dans le Palais des Sports éponyme. Le Danois au bandeau rouge, est sûrement transcendé par l'accueil extraordinaire du public  à son endroit. Cédric Sorhaindo, le capitaine de l’équipe de France, est le premier buteur côté tricolore (1-3, 4e). Les Danois restent aux avant-postes sans toutefois prendre le large. Ludovic Fabregas, rentré au quart d’heure de jeu égalise (9-9, 19e). Puis, après 20 minutes, c’est Luka Karabatic qui permet aux Bleus de mener pour la première fois de la partie (10-9). Les champions du monde en titre s’offrent trois buts d’avance et conservent le leadership à l’issue du 1er acte (14-13). Cyril Dumoulin a préservé sa cage à huit reprises.

Après Romain Lagarde, Dika Mem et Ludovic Fabregas en 1e période, Raphaël Caucheteux, Adrien Dipanda et Nicolas Tournat sont lancés dans cette partie disputée devant plus de 2000 spectateurs. Dika Mem et Raphaël Caucheteux sont décisifs : la France creuse l’écart (23-20) après 41 minutes. Vincent Gérard réalise un arrêt splendide face à Mensah : les Bleus en profitent pour mener de +4 (24-20, 43e). Les Danois n’ont pas l’intention de laisser filer : Rasmus Lauge et Mikkel Hansen envoient toujours des fléchettes. Après 53 minutes, le champion olympique égalise face à ses hôtes (27-27). Les deux équipes offrent un money-time de feu au public de Basse-Terre mais ne se départagent pas : le Tournoi Air Caraïbes Cup s’achève sur un match nul, 29 à 29. L’heure des vacances a sonné pour les deux effectifs.

Didier Dinart honoré
Le premier entraîneur ultramarin sacré champion du monde a été honoré lors d’une cérémonie qui s'est tenue en amont de France - Danemark. Le Palais Omnisports Didier Dinart qui est bâti sur la commune de Basse-Terre, là-même où Didier a grandi. « Je ne recherchais pas cette reconnaissance mais c’est naturellement plaisant. Ma mère est peut-être plus émue que moi. Je suis très fier de revenir sur mes terres de cette façon, apprécie l’entraîneur de l’équipe de France qui avait mis en place ces dernières années (2015 à 2017) un tournoi pour favoriser le développement du Handball à destination des jeunes pousses du Territoire. Le Palais des Sports sera désormais mis à disposition du pôle d’accession et d’excellence de Basse-Terre. C’est le plus important car les jeunes pourront travailler dans les meilleures conditions et viser le haut niveau. » Attaché au développement des Territoires ultra-marins grands pourvoyeurs d’internationaux, depuis les jeunes jusqu’aux équipes seniors féminines et masculines, Didier Dinart vise aussi avec la FFHandball « la mise en place de formations certifiantes pour les entraîneurs et les arbitres afin de soutenir le développement. »


DÉCLARATIONS :
Didier Dinart (entraîneur) : ce soir, 29-29, c’était le score idéal. Les Danois repartent avec quelque chose de positif et nous ne perdons pas la rencontre au Palais Omnisports Didier Dinart qui vient d’être inauguré (sourire). Je suis content que les joueurs puissent partir en vacances apaisés. Il faut se réjouir d’un tel plateau présenté en Guadeloupe et je pense que le public a apprécié.

Cédric Sorhaindo (capitaine) : Les Antillais ont eu l’opportunité de nous côtoyer et cela montre la popularité de notre équipe. Nous avons pu aussi profiter de l’île et nous avons été professionnels aussi lors des matches. J’espère que cela nous aidera dans les mois à venir. Pour Didier, c’est un accomplissement d’être honoré par la Guadeloupe.

Cyril Dumoulin : Le bilan ? C’est les vacances. C’était un super stage. On s’est fait plaisir et on a été sérieux. C’est le genre de stage qui sera extrêmement utile pour la suite d’autant plus que l’équipe comprend des jeunes.

Nikola Karabatic : pour les joueurs, c’était génial d’avoir l’opportunité de bénéficier d’un tel stage où on ne pense pas qu’au Handball. Les Guadeloupéens nous ont réservés un super accueil. Nous étions entre potes de l’équipe de France et nous avons utilisé les quelques temps libres pour faire autre chose que du Handball. C’est vraiment appréciable.

Ludovic Fabregas : cela fait du bien de s’arrêter à l’issue d’une saison riche en émotions. L’année a été difficile et c’est agréable de la boucler dans un cadre merveilleux. Nous avons pris les matches au sérieux. Les Danois et les Français partiront en vacances avec des enseignements positifs.

STATISTIQUES :
Palais des Sports Didier Dinart à Basse-Terre (2 000 spectateurs) : FRANCE - DANEMARK : 29-29 (14-13)
Arbitres : Karim et Raouf Gasmi

FRANCE
Gardiens :
Dumoulin (30', 8 arrêts) - Gérard (30', 7 arrêts) - Joueurs de champ : Abalo (2) - Caucheteux (3) - Claire (1) - Dipanda - Fabregas (2) - Guigou (2) - L. Karabatic (1) - N. Karabatic - Lagarde (3) - Mahé (3) - Mem (4) - N'Guessan (2) - Remili (2) - Richardson - Sorhaindo (c) (1) - Tournat (3) - Exclusions temporaires :
Fabregas

DANEMARK
Gardiens :
N. Landin (30', 5 arrêts) - Green (30', 5 arrêts)
- Joueurs de champ : Lyngaard (2) - Kirkelokk (1) - J. Landin - Mortensen (3) - Lauge (6) - Saugstrup  (2)- Svan - Lindberg (3) - Mollgaard - Mensah (1) - Toft (1) - Hansen (9) - Olsen - Oris (1) - Holm - Moller - Exclusions temporaires : Lyngaard - Kirkelokk - Lauge - Saugstrup - Mollgaard

LA SÉLECTION : Gardiens : Cyril DUMOULIN (HBC Nantes) - Vincent GÉRARD (Montpellier HB) / Ailiers gauches : Raphaël CAUCHETEUX (St-Raphaël Var HB) - Michaël GUIGOU (Montpellier HB) - Kentin MAHÉ (Flensburg-Handewitt) / Arrière gauche : Timothey N'GUESSAN (FC Barcelone) / Demi-centres : Nicolas CLAIRE (HBC Nantes) - Nikola KARABATIC (Paris SG HB) - Romain LAGARDE (HBC Nantes) / Pivots : Ludovic FABREGAS (Montpellier HB) - Luka KARABATIC (Paris SG HB) - Cédric SORHAINDO (cap) (FC Barcelone) - Nicolas TOURNAT (HBC Nantes) / Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) - Dika MEM (FC Barcelone) - Nedim REMILI (Paris SG HB) / Ailiers droits : Luc ABALO (Paris SG HB) - Melvyn RICHARDSON (Montpellier HB).

LE STAFF : Entraîneur : Didier DINART / Entraîneur-adjoint et préparateur physique : Guillaume GILLE / Responsable vidéo : Vincent GRIVEAU / Médecin : Pierre SÉBASTIEN / Kinésithérapeutes : Sébastien GAUTIER, Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL / Responsable administrative et logistique : Emmanuelle MOUSSET / Relation médias : Hubert GUÉRIAU / Chef de délégation et vice-président délégué de la FFHandball : Jacques BETTENFELD

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean