• Accueil > 
  • Actualités > 
  • AFFAIRE DES PARIS SUSPECTS - COMMUNIQUÉS DE LA FFHANDBALL (MAJ 21/11/2017)

AFFAIRE DES PARIS SUSPECTS - COMMUNIQUÉS DE LA FFHANDBALL (MAJ 21/11/2017)

Suite aux poursuites disciplinaires engagées le 18 septembre dernier par le président de la FFHandball, saisi par le bureau directeur fédéral, la commission de discipline de première instance de la LNH a statué, le 6 novembre, à l’encontre des joueurs Luka et Nikola Karabatic...

Communiqué du mardi 21 novembre 2017


Suite aux poursuites disciplinaires engagées le 18 septembre dernier par le président de la FFHandball, saisi par le bureau directeur fédéral, la commission de discipline de première instance de la LNH a statué, le 6 novembre, à l’encontre des joueurs Luka et Nikola Karabatic.
En l’absence d’appel dans le délai réglementaire, les décisions sont devenues définitives ce jour.
Dès lors, la fédération a pris acte des sanctions infligées aux deux joueurs :
* Luka : 2 dates de suspension ferme, commuées en 20h d’activité d’intérêt général,
* Nikola : 6 dates de suspension ferme, dont 2 dates commuées en 20h d’activité d’intérêt général. Cette suspension s’applique ainsi dans les compétitions nationales du 22 novembre au 14 décembre 2017.

Communiqué du vendredi 15 septembre 2017

Le bureau directeur fédéral, réuni ce midi au siège de la fédération, a décidé à l’unanimité d’engager, devant la commission de discipline de la LNH, des poursuites disciplinaires à l’encontre des joueurs Luka et Nikola Karabatic suite à leur condamnation pénale définitive issue de l’arrêt de la cour d’appel de Montpellier du 1er février 2017.

Il appartient désormais à la commission de première instance de la LNH d’instruire souverainement les deux dossiers et de se prononcer dans le respect du délai fixé par le règlement disciplinaire.

 

Communiqué du mercredi 13 septembre 2017

La Fédération française de handball a été informée du désistement de leur pourvoi en cassation de quatre personnes, dont deux joueurs licenciés à la fédération, pour lesquelles l’arrêt rendu par la Cour d’appel de Montpellier le 1er février 2017 est donc devenu définitif.

Le président de la FFHandball a donc décidé de réunir vendredi 15 septembre un bureau directeur pour statuer sur les conséquences du caractère définitif de l’arrêt pénal pour ces personnes. Le président de la LNH sera invité à ce bureau directeur, la fédération et la ligue ayant dans ce dossier toujours agi de manière concertée pour défendre leurs intérêts respectifs.

A ce stade, la fédération n’a pas connaissance d’intentions de désistements éventuels de la part des autres personnes concernées par le pourvoi en Cassation, et rappelle qu’elle a mandaté un avocat devant la haute juridiction pour conclure au rejet de leurs pourvois et défendre sa constitution de partie civile.

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean