#N3F : Grande première pour l’Intrépide

Auteur d’une belle fin de première période, les Guadeloupéennes ont joué à se faire peur. Et ne l’ont emporté qu’au forceps dans les dernières minutes (36-34).

Les larmes au bord des yeux, les Rhodaniennes chantent, alignées, face à leur public venu matinalement les supporter. Mais cela n’a pas suffi à pousser les troupes de David Privas vers le titre tant espéré de champion de France de N3. Opposées à la bande de Laura Orfèvres, de retour la saison prochaine dans l’Hexagone (Saint-Maur, D2F), les coéquipières d’Aurélie Causse sont tombées sur de valeureuses et vaillantes Guadeloupéennes. Malgré un démarrage poussif (3-4, 5e), ce sont bien les joueuses de Sainte-Anne qui dictent le tempo en première période (15-13, 22e ; 17-13, 25e). Grâce aux arrêts de Dorothy Saha, entrée en jeu à la 7e minute, et à la vista de Nahety Padou (10/12), meilleure marqueuse de la rencontre. A la mi-temps, les jeux semblent même faits (20-14, 30e). Mais au retour des vestiaires, Echalas change de dispositif défensif (passage en 1-5), et contrecarre les plans des Saint-Annoises (21-17, 32e ; 24-22, 38e), qui manquent de maitrise offensive et se font prendre en contre. Bien en place, et plus sereines, les Chalaronnes égalisent sur un kung-fu de Cindy Besson pour la capitaine Adeline Ogier (26-26, 45e). Lancées, Typhanie Dos Anjos et les siennes prennent alors le large (27-30, 47e). On pense alors que la fatigue accumulée durant le tournoi ultramarin fait son effet… Moment choisi par le technicien guadeloupéen pour modifier sa défense (0-6) et remettre sur le terrain Nahety Padou, en lieu et place de Laura Orfèvres. Le sursaut d’orgueil ne se fait pas attendre, puisqu’en cinq minutes, les Ultramarines retrouvent de l’allant, des montées de balle et infligent un 4-0 à Echalas (29-31, 50e ; 33-31, 55e). La fin de rencontre, maîtrisée par les 3e du tournoi des départements d’Outre-Mer, n’est alors plus qu’anecdotique. Et consacre pour la première fois de son histoire un collectif guadeloupéen. « C’est une très bonne chose pour la ville de Sainte-Anne, lance Olivier Corneil, l’entraineur, quelques minutes après la remise du trophée. Il y avait une belle équipe, habituée des joutes en N3. Elles nous ont posé d’énormes problèmes. Mais les filles sont parvenues à s’adapter, et ont évolué à 200% dans le dernier quart d’heure. Elles méritent cette victoire. » Un nouveau succès qui salue la belle année de l’Intrépide, qui réalise le grand chelem (championnat de Guadeloupe, coupe, et championne de N3).


Fiche technique :

Intrépide HBC (Guadeloupe) – Echalas HBC (Rhône) 36-34 (20-14)

INTREPIDE

Gardiennes de but : Saha (10 arrêts), Galvani (7 arrêts), Jenaste (0 arrêt)

Joueuses de champ : Jean (1/1), Manieca (1/2), Pioche (2/2), Orfèvres (5/10), Perrot (5/7), Jouan (4/7), Touffette, Merrifield, Glissant (5/6), Padou (10/12 dont 4/4 pén.), Trefle (3/3)

Exclusions temporaires : Pioche (29e), Padou (41e)

Entraîneur : Olivier Corneil

ECHALAS

Gardiennes de but : Thonnerieux (3 arrêts), Causse (5 arrêts), S. François

Joueuses de champ : Nefoussi (1/6), V. François (1/1), Thevenet (1/3), Ogier (8/13 dont 3/3 pen.), Charrat (1/2), Besson (6/10), Dos Anjos (4/8), Ricci (12/15)

Exclusions temporaires : Charrat (42e), Nefoussi (55e)

Entraineur : David Privas

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean