• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Maison du Handball : Un projet unique pour le handball français

Maison du Handball : Un projet unique pour le handball français

Point fort d'une assemblée générale remarquablement organisée par le territoire breton, le plan de financement relatif à la construction de la future Maison du Handball à Créteil a été voté ce Vendredi 17 avril ouvrant la porte à a construction du futur symbole de la Fédération.

Le Président, Monsieur Joël Delplanque, a exposé que le développement du handball et de ses activités ne permettaient plus le maintien du siège dans les locaux actuels de Gentilly. En effet, ces locaux ne sont plus aujourd'hui adaptés, étant trop exigus, très anciens, plus aux normes. Ils ne peuvent pas être suffisamment améliorés ou agrandis afin de loger les services administratifs et techniques ainsi que son activité de formation, de développement et d'organisation. La Fédération se trouve par ailleurs dans l'impossibilité d’adjoindre des installations sportives devenues indispensables.

Dans la recherche d'une nouvelle implantation, la Communauté d'Agglomération Plaine Centrale du Val de Marne a proposé à la Fédération un lieu permettant la construction de locaux et d'installations sportives nécessaires au fonctionnement administratif et technique de la Fédération ainsi qu'aux actions de formation et de développement du handball sur la Commune de Créteil (94000), dans le Parc des Sports Dominique Duvauchelle.

Réaction de Joël Delplanque, Président de la FFHB :

"Avant le vote concernant le financement de la Maison du Handball pour autoriser la FFHB à contracter un emprunt et d’engager toutes les procédures de vente du siège actuel et d’acquisition du nouveau, deux personnes sont venues me voir : André AMIEL et Jean-Pierre LACOUX, les deux présidents d’honneur de la FFHB. Chacun m’a rappelé que le vote qui allait intervenir se situait dans les moments les plus déterminants de la vie fédérale. Le premier avait porté sur la décision de quitter la rue de Londres en vue d’acquérir le siège de la rue de la Glacière qui avait suscité des débats et un engagement financier. Le second concernait le projet porté par Jean-Pierre LACOUX en 1986 qui a donné l’impulsion vers l’aventure et le palmarès que l’on connaît aujourd’hui.
Il y avait deux options : un Centre Technique National ou une Maison du Handball. J’ai opté pour la notion de Maison car elle aura vocation à accueillir tous les acteurs du handball. Elle sera à la fois un siège, un lieu d’administration, de formation et d’entraînement, surtout un lieu de vie qui doit créer les conditions de la poursuite de l’aventure exceptionnelle dans laquelle le Handball est engagé.
L’appellation de la Maison du Handball n’a pas de raisons d’évoluer : le handball sera à l’honneur sous toutes ses formes et tous ses niveaux de pratique."


Réaction de Philippe Bana, Directeur Technique National de la FFHB :

"Nous travaillons sur ce dossier depuis 10 ans déjà… L’enjeu, c’est de rêver une autre aventure pour aller plus loin avec le handball. Par le passé nous avons rêvé de performances, de JO, de titres féminins nous sommes passés des Bronzés aux Costauds aux Experts en voyant toujours plus loin. Il y a toujours une vie après l’atteinte de nos objectifs.
La prochaine sera celle de la Maison du handball, des grands événements 2017 et 2018. Le sens de la Maison, c’est d’abord un handball qui s’installe, qui se pose, qui était mobile, sans lieu référent, et qui va devenir le lieu du mélange, de mixité,  et d’accueil de toutes nos populations :
-    les athlètes, à qui nous aurons la fierté de présenter leur lieu de vie, et la résidence des équipes de France ;
-    les entreprises et partenaires à qui nous devrons offrir un partage des lieux des séminaires, et de la proximité ;
-    les cadres, dirigeants et arbitres que nous formerons dans l’institut de formation et de l’emploi.
C’est aussi une manière de changer de niveau pour notre sport, d’aller plus loin, de marquer les esprits comme l’ont fait Clairefontaine pour le football ou Marcoussis pour le Rugby. On était des « macgyvers » du sport on faisait beaucoup avec pas grand-chose là. Maintenant, on va avoir un outil fantastique pour développer, former, performer et gagner !"


Réaction de Michel Jacquet, Directeur général FFHB et porteur du projet en interne :

"Nous attendions avec impatience mais sérénité la validation du projet de handball par notre Assemblée générale. A partir de maintenant, on va pouvoir arrêter de parler au conditionnel et pouvoir enclencher les prochaines étapes de l’opération !
Nous avons devant nous encore 8 mois d’études, 6 mois d’instruction du Permis de Construire, pour se retrouver au printemps 2016 pour analyser les offres des entreprises  de BTP. Le démarrage des travaux est programmé en septembre 2016 pour une durée de 20 à 24 mois.
Ce qui a permis d’aboutir aussi rapidement à ce projet, c’est probablement le fait que le Président Joël Delplanque ne voulait pas rester sur l’échec de Colombes (1ère hypothèse d’implantation de la Maison du Handball) et qu’il a reçu un accueil enthousiaste des différentes collectivités publiques. Il n’a pas ménagé sa peine pour rencontrer et convaincre tous les décideurs politiques. Il faut, je pense, les citer car sans leurs soutiens, la Maison du Handball n’aurait pas pu voir le jour. La ville de Créteil et la Communauté d’agglomération Plaine Centrale mettent 20.000 m² de terrain gracieusement à la disposition de la Fédération pour une durée de 99 ans !  L’Etat (par l’intermédiaire du CNDS), la Région Ile-de-France et le Département du Val de Marne contribuent quant à eux à hauteur de plus de 40% de l’investissement. C’est un effort considérable que nous apportent les collectivités pour nous aider à développer notre discipline."

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean