Les premières Journées du Handball à Montpellier

Les Journées du Handball qui se dérouleront à l’UFR STAPS de Montpellier les 19 et 20 octobre seront les premières « Journées de l’EPS » en France consacrées au Handball. Co-organisées par la FFHandBall, le SNEP-FSU et le Centre EPS & Société (revue ContrePied), ces Journées sont la continuité du travail engagé sur le ContrePied Handball. Elles alterneront entre des séquences pratiques et des débats sur le Handball avec des intervenants prestigieux, notamment Patrice Canayer, l’entraîneur français le plus titré, et le jeune champion du monde, Ludovic Fabregas.

Avec déjà plus de 250 inscrits, ces Journées du Handball étaient manifestement attendues par les enseignants EPS, les étudiants EPS ainsi que par les entraîneurs. « Le Handball a longtemps occupé la première place dans le monde scolaire mais, au fil du temps, les liens se sont distendus, explique Pascale Jeannin, formatrice STAPS de l’université de Bobigny et élue au Conseil d’Administration de la FFHandBall. Il y a nécessité à recréer des liens pérennes. C’est pourquoi nous avons souhaité poursuivre le travail entrepris depuis la publication du magazine Contrepied paru en 2013, un numéro spécial consacré au Handball », rapporte celle qui est en charge du lien avec l’école au sein de la fédération. « Avec Max Giagheddu, Olivier Weber, Max Esposito et Bruno Cremonesi, nous avons ainsi imaginé un programme pour faciliter la circulation des savoirs dans le but d’augmenter la culture des élèves. Cette démarche passe par le rapprochement école-fédération afin d’apprendre des uns et des autres. » Et ce n’est pas un hasard si l’université de Montpellier accueillera ces premières Journées du Handball. « Cette académie incarne le berceau de la réflexion avec les premiers stages « sports collectifs ». À Montpellier, la filiation est historique au travers de l’Amicale des anciens élèves de l’ENSEP dans les années 70 avec notamment Maurice Portes. » François Rongeot, ancien entraineur national et chargé de la formation des cadres à la FFHandBall, est un jeune retraité mais il sera l’un des pivots des ces deux Journées pendant lesquelles il retracera notamment l’histoire de la formation initiale à la FFHandBall de 1987 à 2017.

Un enjeu majeur
Réinvestir massivement l’école, c‘est sensibiliser les jeunes pousses au Handball et faciliter leur passage vers les clubs. Si les formidables résultats des équipes de France venaient à connaître un coup de frein, alors l’apprentissage de la pratique, depuis l’école primaire jusqu’à l’université, sera un enjeu majeur pour maintenir le développement du vivier des licenciés. « L’objectif est d’augmenter le niveau de culture handballistique de nos élèves, au regard de la circulation des savoirs, vise Pascale Jeannin. Le but est de pérenniser ces journées de réflexion qui s’inscrivent dans notre ambition de mettre en place un plan national de formation à destination des profs d’EPS. » Trois axes de réflexion, détaillés ci-dessous, seront abordés par les intervenants qui se succéderont à la tribune ou sur le terrain pour transmettre leur savoir et leur expérience. Ces deux jours à Montpellier seront inaugurés par Didier Delignières, directeur de l'UFR STAPS de Montpellier et par Patrick Bassis, secrétaire académique du SNEP (Syndicat National de l’Éducation Physique).

Premier axe : autour des règles.
Le travail autour de la règle pour construire des réponses techniques. Le pilotage des sports co par les finalités notamment la « socialisation », a trop souvent détourné les sports co de leur signification humaine et de leur culture, de leur rapport à la règle, de leur technicité et donc de fait et paradoxalement de la socialisation sportive propre au handball. Jouer au handball n'a pas pour vocation première de respecter les règles. Il s'agit donc ici de sortir de cette instrumentation, bref de libérer le Handball !

Deuxième axe : autour du lien entre prise de décision et exécution.
L’enseignement des sports co dans le monde scolaire mais aussi fédéral reste encore empreint d’un certain technicisme centré sur une exécution motrice trop souvent déconnectée de ses buts et donc des prises de décisions. Cette approche de type « technico/technique » du Handball à laquelle se voit par conséquent opposée une vision tactico/technique de l'activité du joueur.

Troisième axe : la suppression « des niveaux de jeu » comme mode d'analyse du joueur.
Concevoir des mêmes objets d'études quel que soit le niveau du joueur et modifier les contraintes du jeu changent de façon notable le regard sur les sports et les hiérarchies des savoirs proposés.

L’hommage à Maurice Portes
Ces journées du Handball sont dédiées à Maurice Portes, artisan d’une conception du Handball renouvelée pour la réussite de tous et toutes. Décédé en décembre 2014, il avait été enseignant à l’UFR STAPS de Montpellier. Professeur agrégé d’Education Physique et Sportive, Maurice Portes avait aussi porté le maillot de l'équipe de France avant de devenir entraîneur puis formateur en charge des cadres à la FFHandBall. À l’occasion de ces Journées du Handball, un hommage lui sera rendu en présence de ses amis et de ses enfants dont naturellement Alain, aujourd’hui entraîneur du Grand Besançon Doubs Handball.

Pour s’inscrire

Le programme des Journées du Handball
Jeudi 19 octobre

- 9h30 : Ouverture officielle par Didier Delignières, directeur de l'UFR STAPS de Montpellier et par Patrick Bassis, secrétaire académique du SNEP.
 
- 10h00 : Ouverture SNEP/FFHandBall : le sens de ces journées.
François Rongeot, ancien entraineur national et chargé de la formation des cadres à la FFHandBall.
Christian Couturier, direction nationale du SNEP.
 
- 10h30-11h30 : Stratégie d’entrainements et progrès des joueurs.
Daniel Bouthier, Professeur d'Université en Sciences du sport, IUFM d'Aquitaine.
 
- 11h30-12h30 : L’histoire de la formation initiale à la FFHB, 1987/2017…  
François Rongeot, ancien entraineur national et chargé de la formation des cadres à la FFHandBall.
Max Esposito, ancien professeur EPS UFR Nice, membre du groupe d’innovation fédéral.

- 14h00-15h30 : Séance de handball du monde scolaire
Jenny Bouchez, professeur d’EPS, collège Victor Hugo d'Aulnay-sous-Bois
Pascale Jeannin, formatrice STAPS de Bobigny, responsable du lien école/fédération.

- 15h45-17h15 : Séance d’entrainement du monde fédéral sous la forme d’une séance commentée. Olivier Weber, CTR FFHandball.

- 17h30-18h30 : Le « jeu en lecture » en question(s)

Patrice Canayer, entraîneur de Montpellier, sous réserve match de coupe d'Europe.
Ludovic Fabregas, joueur de Montpellier et de l'équipe de France.
François Rongeot, ancien entraineur national et chargé de la formation des cadres à la FFHandBall.

- 19h00 : Hommage à Maurice Portes, un homme aux multiples tranches de vie…

 

Vendredi 20 octobre
- 9h00-10h15 :
 Quelle formation du joueur de Handball ? Parcours de formation-conception spiralaire.
Max Esposito, membre du groupe de la formation initiale FFHandBall.
François Rongeot, ancien entraineur national et chargé de la formation des cadres à la FFHandBall.
Olivier Weber, CTR FFHandBall.

- 10h15-10h45 : Quel programme scolaire d’EPS en Handball ?

Bruno Cremonesi, secrétaire national du SNEP-FSU.

- 11h00-12h30 : Ateliers
Comment continuer, quelles expérimentations ?

- 14h00-15h00 : Forme de pratique. Le hand à 4.
Pascale Jeannin, formatrice STAPS de Bobigny, responsable du lien école/fédération.

- 15h00-16h00 : Quelles compétitions pour le sport scolaire ?

Gilles Rodia, élu des AS nationales.
Olivier Weber, CTR FFHandball.
Isabelle Durand, Directrice départementale de l'UNSS 34.
Claire Debars, UFRSTAPS Montpellier.

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean