#LNH - La rentrée des meilleurs élèves

Le Trophée des champions qui s’est achevé dimanche à Montbéliard - succès du champion d’Europe Montpellier - a donné le ton de la nouvelle saison de LNH : elle sera palpitante, passionnante, exaltante et peut-être encore déroutante. Le Président de la LNH, Olivier Girault, élu en janvier dernier, effectuait sa première rentrée, à l’aube d’une saison 2018-2019 très prometteuse avec son lot d’espoirs pour le développement du secteur professionnel.

La LNH effectuait ce matin sa rentrée. Une rentrée rendue plus excitante encore avec le hors-d’œuvre dégusté à Montbéliard. Olivier Girault a promis de « mettre tout en œuvre pour poursuivre le développement après l’incroyable saison qui a propulsé notre sport à un niveau inimaginable. J’ai vraiment hâte que la saison de Lidl StarLigue et de Proligue débute. » Toutes les composantes du secteur professionnel se sont exprimées à la tribune pour évoquer la nouvelle saison. Pour certains, il s’agit d’une première rentrée ou d’un retour puisque pas moins de dix coaches débuteront cette semaine avec leur nouvelle formation. Champion d’Europe au côté de Patrice Canayer, Érick Mathé a pris les rênes de Chambéry : « le club et Alain Poncet m’ont demandé de bâtir au quotidien avec l’objectif de bâtir une académie. Cela tombe bien, c’est ma nature profonde. » Pour Sébastien Quintallet qui veillera aux destinées de l’historique US Ivry, il s’agira « de nous améliorer et de dégager de plus en plus de liens au fur et à mesure de la saison. » En Proligue, l’ex-Barjot Pascal Mahé se montre ambitieux avec Caen. « J’ai été ravi de mener à bien la mission confiée au printemps dernier. Je ressens de l’écoute et une envie démultipliée de faire de belles choses. Les joueurs veulent accrocher la 6e place pour les play-offs. Mon crédo est plus d’améliorer leurs points forts que de les reprendre sans cesse sur leurs points faibles. »

Les Européens au micro
Les clubs qui ont fait rêver la France du Handball, et pas seulement, ont fait partager leur expérience des coupes d’Europe. Le co-président du Montpellier HB, Rémy Lévy, a apprécié que son club « ait bien repris le travail et ait été dans une très bonne dynamique encore ce week-end. Je souhaite aussi que le Handball français s’installe dans la pérennité européenne. » Patrice Canayer ne s’est pas appesanti sur le victoire de ses troupes face à Saint-Raphaël mais il a apprécié que « les joueurs, malgré un programme de préparation assez copieux, aient répondu au-delà de mes attentes. Cela n’augure pas des résultats futurs mais c’est appréciable. » Raul Gonzalez, nouvelle figure parmi les techniciens de Lidl StarLigue, a pu appréhender le niveau de l’élite française. À Montbéliard, son équipe a subi la domination des Raphaëlois puis des nantais. « Je ne sais pas si nous serons capables de gagner des titres mais nous allons essayer. Il faut travailler petit à petit, dans le respect des adversaires. Et le technicien espagnol, transfuge de Verzprem, de souligner : les meilleures équipes du monde sont présentes en France et les meilleurs joueurs sont en LNH. » Un acteur historique a conclu cette prise de parole des Masters de la Lidl StarLigue, Thierry Anti. « Entraîneur n’est pas un métier simple. Alors je souhaite à tous les coaches une belle saison. Je souhaite aussi la bienvenue à Raul - Gonzalez - qui a eu le mérite de s’exprimer en Français. Le Titi parisien était à son aise devant Gaëlle Millon et Olivier Girault. J’ai été obligé de garder tous les joueurs qui sont sous contrat. Pour la première fois de ma longue carrière plutôt longue, il faut que j’arrive à remotiver les joueurs. Il faudra réussi à mettre la saison précédente de côté et regarder vers l’avant. Très enrichissant pour le jeune coach que je suis. » Quant à Joël Da Silva, qui a trouvé la solution pour faire tomber Paris, l’a joué modeste. « Ce week-end à Montbéliard nous fait prendre conscience de ce qu’il nous reste à faire pour grandir. »

GIGASET FRANCE et SÉCURYTEST nouveaux sponsors
En conclusion de cette conférence presse et après l’intervention des représentants de Lidl, Olivier Girault a annoncé l’arrivée de deux partenaires supplémentaires : GIGASET FRANCE et SÉCURYTEST. Des partenaires qui vont accompagner le développement de la LNH dont le budget cumulé des 28 clubs atteint cette saison plus de 94 millions d’Euros.

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean