• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Joël Delplanque : « La Maison du Handball est dédiée à chacun »

Le président de la FFHandball présidera aujourd’hui le premier Bureau Directeur au sein de la Maison du Handball. Entouré de ses collègues, Joël Delplanque confiera certainement son bonheur et sa satisfaction de disposer d’un tel outil de développement.

Quel est votre sentiment à l’arrivée des collaborateurs de la FFHandball dans la Maison du Handball ?
Au moment où le personnel entre dans la Maison du Handball, je ressens un immense sentiment de satisfaction et de fierté. Ce projet que j’ai rêvé, m’a habité depuis tant d’années. L’imaginer, l’avoir conçu et le voir concrètement s’élever dans le ciel de Créteil, est chargé d’émotion. Le vœu que je forme, c’est une volonté, celle que toutes les générations auront à cœur de porter comme celles qui les ont précédées.

Que symbolise cet ouvrage ?
Un sentiment de reconnaissance. Si cette Maison du Handball constitue une étape dans le développement de notre fédération, on la doit à tous nos pionniers, aux générations qui ont porté notre sport sur les podiums. Aussi à la confiance, depuis 10 ans, des dirigeants de tous les Territoires, des partenaires publics et privés, de la Ville de Créteil, du Département, de la Région Île-de-France, du CNDS et de l’État tous venus au soutien financier de ce projet. Je remercie toutes celles et tous ceux qui ont permis de réaliser le projet. Les anciens membres de la famille Handball n’ont pas été oubliés et occupent une place importante dans la Maison du Handball.

Êtes-vous impatient de voir cette Maison du Handball en plein fonctionnement ?
Oui naturellement, je suis impatient de constater que ce concept fonctionne, qu’il ouvrira le champ des possibles et que des énergies nouvelles vont s’épanouir. Je souhaite que cette Maison du Handball soit un véritable lieu de vie, pour tous les acteurs et un formidable moyen d’optimiser leur action en faveur de ce sport. Notre fédération s’est bâtie sur des fondements humanistes : c’est sur cette orientation que la MDH, a été conçue. Cette Maison du Handball est ainsi dédiée à chacun.

L’achèvement de cet édifice est-il comparable à l’émotion ressentie lors d’une grande conquête ?
Bien sûr on ne retrouve pas l’intensité de la compétition, mais la qualité du lieu engendrera des émotions. La MDH sera chaleureuse et favorisera les échanges pour tirer le meilleur de chacun, à l’instar du management d’une équipe de France afin de concourir aux mêmes objectifs : la performance.

La future inauguration de la Maison du Handball marque l’achèvement d’un projet au long cours…
Ce dossier a été initié par André Amiel, en 2006. Cette période représente trois olympiades pour aboutir à notre Maison du Handball. Alors ministre des sports, Bernard Laporte avait fait la proposition d’un siège commun pour le Basket, le Hand et le Volley. Ce n’était pas notre vision et nous avons tenu, par conviction, à défendre notre projet : rassembler au sein d’une Maison, la communauté du Handball, et pas seulement un siège administratif et un centre technique. Notre Maison du Handball prend ainsi position dans le paysage du sport français. Elle sera visitée, scrutée et analysée. Beaucoup de dirigeants du sport, y compris étrangers, sont impatients de nous rendre visite car certains d’entre eux ont pour objectif de mener des projets de même nature.

Publicité