• Accueil > 
  • Actualités > 
  • #Finalités nationales - N3M - Les Villarois au sommet de la N3

#Finalités nationales - N3M - Les Villarois au sommet de la N3

Face aux Martiniquais de l’Etoile de Gondeau, Villers HB a fait étalage de son jeu collectif percutant. Et s’est emparé du titre de champion de France de N3 aisément (36 - 26).

Pour marquer son territoire et les esprits, les Nancéiens de Villers ne pouvaient s'y prendre autrement. Un kung-fu ailier gauche/arrière droit, et voilà le train jaune et noir lancé à pleine vitesse vers le titre de N3M. Même si cela s'avérait être équilibrée sur le papier, l'affiche n'a pas tenu en haleine très longtemps. (1-6, 7e). Dans le sillon de la rencontre face au Case Cressonnière, les Martiniquais de l'Étoile de Gondeau subissaient la défense physique et agressive proposée par les joueurs du Grand Est. Ils avaient toutes les peines du monde à inscrire un but sur attaque placée. Malheureusement pour eux, même s'ils parvenaient à récupérer quelques ballons de contres (5-9, 15e), ils restaient à bonne distance de l'étincelant Xavier Blond (6/6 en première période), et du toujours fringant Nicolas Potteau (8 arrêts en 30'). À la mi-temps, le match était déjà plié (9-20, 30e).

Émoussés par la saison, et complètement occis par la semaine ultramarine, les Martiniquais tentaient tant bien que mal de faire bonne figure, face à un collectif huilé et défait uniquement lors de la journée d’ouverture du côté de Molsheim (21 victoires de rang en championnat). A la justesse technique et au jeu léché des Villarois, Steff Samot et ses partenaires proposaient un jeu de plus en plus physique. Si cela leur permettait de se rapprocher au score (21-28, 46e), ils n’ébranlaient aucunement l’édifice nancéien. Et se voyaient même de plus en plus sanctionnés. Pour le plus grand bonheur de Gauvain Humbert et de l’ensemble de ses partenaires, qui ont, jusqu’au bout respecté, l’adversaire et leur plan de jeu (22-32, 51e). Villers HB a agrémenté sa belle saison d’un titre de champion de France de N3.

Déclarations :
David Motyka (entraîneur du Villers HB) :
On est rentrés rapidement dans la partie, et on a imposé notre jeu et notre rythme. On ne souhaitait pas les laisser maitriser la partie, car sinon cela aurait été compliqué. Cette victoire est le résultat de tout un groupe, qui a bien vécu cette année. Et hormis la première journée de championnat, ça a été un rouleau-compresseur. Félicitations à eux !

Robin Balaud Ravaille (capitaine du Villers HB) : On avait à cœur de terminer la saison de la meilleure des manières, et d’offrir ce titre à notre coach, qui s’en va. C’est la fin d’un cycle pour ce groupe, qui se connaît depuis longtemps. C’est vraiment une belle fin.

Fiche technique :
Étoile de Gondeau - Villers HB : 26-36 (9-20)

GONDEAU
Gardiens de but :
Pain (7 arrêts), Lapointe (1 arrêt)
Joueurs de champ : Cabsoit (1/2), Jean Alphonse (2/3), Alerte, Bamba (4/5), Samot (1/1), Angeon (5/7), Rabout (4/8), Jourdan (1/2), Gros Desirs (5/6), Labejof (1/1), Etienne (2/3), Josephine (0/1)
Entraîneur : Rodolphe Gina

VILLERS
Gardiens de but :
Carrere (2 arrêts), Potteau (8 arrêts)
Joueurs de champ : Queva (2/2), Gerard (5/7), T. Balaud-Ravaille, R. Balaud-Ravaille (2/3), Girardon (2/3), Levernier (2/4), Camus (1/4), Bello (3/3), Mendes (1/1), Blond (10/12), Humbert (4/4), Charousset (4/5)
Entraîneur : David Motyka

 

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean