#Finalités #N3M : Chartres s’offre le doublé

Pour le deuxième match de la journée les vice-champions ultramarins de Montabo affrontaient la réserve du futur promu en LNH, Chartres, pour le titre de champion de France de Nationale 3 Masculine. Et pour rendre la saison encore plus exceptionnelle pour le club, les jeunes chartrains lui ont offert une nouvelle couronne nationale après le titre de N1 obtenu en 2001 et celui de N3 décroché en 2006, par l’équipe première de l’époque.

Pendant que l’équipe première se confrontait aux joutes de la Handball ProD2 avec le succès qu’on lui connait, la réserve de Chartres, elle, se baladait dans sa poule de Nationale 3 avec 22 victoires en autant de matchs, renforcée à l’intersaison par la prise de recul des anciens cadres de la ProD2 comme le capitaine Sasa MITROVIC ou le pivot Ghennadii SOLOMON. Ajoutez à cela des jeunes fougueux et plein d’envie et vous obtenez le droit de disputer à la Halle Carpentier la finale de Nationale 3 avant de prendre l’ascenseur pour l’étage supérieur.

En face les Guyanais de Montabo, finalistes malheureux de la finale utramarine, se présentaient en adversaire coriace prêt à faire chuter pour la première fois cette équipe intraitable. D’ailleurs le début de rencontre confirme la motivation des coéquipiers du capitaine Yannick XAVIER, toujours aussi présent dans ses cages, et qui permet à son équipe de mener à la fin des 10 premières minutes (4-3 ; 10e). Mais Chartres qui retrouve progressivement le rythme de la compétition après presqu’un mois d’arrêt, trouve petit à petit les ressources pour mettre à mal la défense adverse et Raphaël GUILLAUME (5 buts) donne pour la première fois les commandes de la partie à son équipe, ce qui oblige Franck CHONG-PAN à poser son premier temps-mort. Plus impactant en défense, plus fluide dans la circulation de balle et plus efficace au shoot, Chartres fait valoir son statut pour faire boire la tasse à une équipe guyanaise certainement émoussée par ses 3 premiers jours de compétitions (5-10 ; 17e).

Laissant passer l’orage et profitant d’une période de supériorité bien négociée, les Guyanais requinqués font fondre l’écart comme neige au soleil et reviennent rapidement sur les talons de leur adversaire du jour (9-10 ; 22e). Confiance et motivation retrouvées, Montabo égalise même dans la minute d’après grâce à son virevoltant ailier gauche Endriks CLOTILDE (6 buts). Mais un excès d’engagement de la pierre angulaire défensive guyanaise Roger JEAN-FRANCOIS va permettre, au profit de la sanction qui a suivi, d’anéantir en 2 minutes les efforts consentis pour revenir (10-15 ; 26e). Et sur un dernier but de l’ailier droit de poche Aubin BERNIER (5 buts), Chartres rentre au vestiaire avec une avance de 6 buts (12-18 ; 30e).

Devant les yeux de Pascal MAHÉ, l’entraîneur de l’équipe promue en première division, la relève chartraine se met en évidence et Bandjougou GASSAMA (7 buts), Gaël TRIBILLON (5 buts) et consort entament la deuxième mi-temps sur les chapeaux de roue portant l’écart à la barre symbolique des dix unités, quelques minutes seulement après la reprise (14-24 ; 35e). Dès lors l’issue de la rencontre ne fait plus l’ombre d’un doute et le match perd en intensité, Chartres multipliant les buts sur contre-attaque au plus grand plaisir de ses ailiers qui empilent les réalisations (17-30 ; 43e). Même si la fin du match nous offre quelques belles actions, la concentration et la rigueur ont quelque peu quittées les têtes des protagonistes qui réalisent une fin de match débridée (22-35 ; 52e), mais qui permet de faire participer l’ensemble des collectifs à la fête.

Au coup de sifflet final Chartres s’impose et inscrit pour la deuxième fois, mais avec la réserve cette fois, son nom au palmarès de la Nationale 3 Masculine, neuf ans après ses illustres ainés qui allaient quelques années plus tard participer à l’aventure ProD2. Gageons que certains des protagonistes du jour devraient connaitre un avenir de la même envergure.

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean