• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Entretien du lundi - Macky Biojout : « nous inspirer des expériences du terrain »

Entretien du lundi - Macky Biojout : « nous inspirer des expériences du terrain »

Au lendemain des Nationales du Handensemble, Macky Biojout, membre du Bureau Directeur et élue en charge du pôle services aux clubs, dresse le bilan de la 10e édition. Elle évoque également l’ensemble des actions mises en place pour le développement du Handball.

Macky, peux-tu dresser stp le bilan général des Nationales du Handensemble ?
La 10e édition s’est déroulée aux couleurs de l’EHF EURO 2018 avec un accueil fabuleux, sous le soleil, de la ville du Kremlin-Bicêtre, de son club omnisports et de sa section Handball. Après, une cérémonie d’ouverture aux couleurs de l’EHF EURO 2018, le président Joël Delplanque en présence de Jean-Marc Nicolle, Maire du Kremlin-Bicêtre, de Philippe Bana, Directeur Technique National, de Jean Minier, Directeur du Développement du Comité Paralympique et Sportif Français et de Sylvie Pascale-Lagarrigue, présidente de l’EHF EURO 2018, a déclaré ouverte cette 10e édition qui a rassemblé 10 territoires métropolitains, 20 équipes et plus de 300 participants.

Comment s’est déroulée cette édition 2018 ?
Pour la première fois un réveil musculaire, avec une séance handfit, a été proposé aux 300 participants. Animée par Nathalie Delord, Alexandra Demange et Lauriane Kieller, cette séance au rythme de l’hymne officiel de l’EHF EURO 2018, a été fortement apprécié. Pour preuve, de nombreux joueurs, joueuses, encadrants, arbitres, bénévoles… et dirigeants souhaitent que désormais le handfit soit inscrit dans les activités des prochaines rencontres. Les activités traditionnelles de ces Nationales, matches hand fauteuil et hand adapté, arbitrés par des jeunes arbitres, se sont déroulés, comme chaque année, dans un esprit sportif que l’on aimerait voir sur tous les terrains. La chaleur était au rendez-vous et l’eau fournie par notre partenaire LIDL a été très appréciée par tous les pratiquants.

Quels ont été les autres temps forts des Nationales du handensemble ?
Après quelques petits bobos, vites soignés par Féthy Ben Saad, médecin fédéral, l’ensemble des participants est allé encourager les joueurs du Kremlin-Bicêtre qui les ont accompagnés durant ces deux jours. S’en est suivie la traditionnelle soirée de Gala. Rires, sourires, danses, chants étaient au rendez-vous en compagnie de Rok et Koolette. Le dimanche matin, nous étions tous présents malgré une courte nuit : l’équipe fédérale avait déjà tout mis en place, les 100 bénévoles du club du Kremlin attendaient les participants et les rencontres ont pu reprendre. Une nouveauté cette année : les joueurs et joueuses du hand adapté ont pu s’essayer au Hand à 4, pratique que la fédération lancera officiellement très prochainement. Chacun à son niveau a participé à cette réussite et c’est avec beaucoup d’émotion que s’est déroulée la cérémonie de clôture en présence de Bernard Chappellier, adjoint aux sports à la mairie du Kremlin-Bicêtre, de Georges Potard, président de la ligue Île-de-France, de Daniel Henry, vice-président du Comité du Val-de-Marne, de Sylvain Antoine Président du CSAKB, de Philippe Girard, président de la section handball, que je souhaite encore ici remercier ainsi que toute son équipe, également de Philippe Dumont, élu en charge de communication et en présence de plusieurs élus fédéraux.

Quelle est l’incidence de la nouvelle carte de France du Handball avec ses 13 Territoires métropolitains ?
Pour cette nouvelle édition nous avons pu noter une légère diminution en nombre d’équipes. Cependant la nouvelle organisation territoriale a nécessité un travail important au sein des Territoires qui ont fusionnés. La partie développement de l’activité handensemble demeure pour les Territoires une des priorités de développement, nous avons pu le constater lors des échanges avec nos territoires sur la partie « pacte de développement » du service aux clubs. Donc aucune crainte pour cette pratique et son développement dans l’avenir.

Quel avenir se dessine pour la pratique du Handensemble et une éventuelle évolution vers le secteur compétitif ?
Les discussions ont été au cœur de cette 10e édition. J’ai pu échanger avec de nombreux participants, il est sûr que le handensemble (handfauteuil et handadapté) est une pratique qui fait désormais partie des gènes de notre fédération et que « ce vivre ensemble » en restera le cœur ; le flambeau porté pour la première fois par Daniel Gougeon et qu’il m’a transmis, brille de cette volonté de permettre à toutes et tous de pratiquer le Handball ensemble et je transmettrai ce flambeau avec cette même ambition. Cependant nous ne pouvons pas ne pas entendre les sportifs, plus particulièrement pour la pratique Handfauteuil, qui souhaitent tendre vers une pratique plus compétitive. Comme vous avez pu le lire lors du tout dernier entretien du lundi de Philippe Bana, la FFHandball travaille à cette structuration, et nous y réfléchissons avec la FF Handisport que nous rencontrerons prochainement. Il nous faut du temps, il faut nous laisser du temps, afin de nous inspirer des expériences du terrain que nous devrons ensemble normer.

Quel est le panorama des actions de promotion de l’EHF EURO 2018 ?

A quelques mois de l’ouverture de cet événement, de nombreuses animations aux couleurs de l’EHF EURO 2018 se déroulent sur l’ensemble du territoire. Rok et koolette ont déjà effectué un nombre important de kilomètres : pour preuve ils étaient dernièrement à l’Île de la Réunion. De nombreux grands stades, seront placés sous le signe de la manifestation, et des actions autour de la pratique hand à 4 « Génération handballissime » devraient voir le jour dans nos clubs au travers d’un projet que nous lancerons dans les toutes prochaines semaines. Des colloques autour de la féminisation (pratiques, arbitrage, encadrement technique, …) trouvent aussi toute leur place. Les Territoires hôtes sont déjà dans l’action depuis déjà plus d’un an, nous allons donc vivre une fin d’année ou le moindre événement sera au service de la promotion du championnat d’Europe. Je suis persuadée de l’imagination sans limite de nos clubs, de nos Territoires ainsi que de nos partenaires scolaires, universitaires, pour imaginer des animations percutantes autour de l’EHF EURO 2018. L’hymne de l’Euro, par les orchestres DEMOS (dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale ) de la Philharmonie de Paris, est au cœur de ces animations. Tous ensemble, nous allons offrir à notre équipe de France féminine un EHF EURO 2018 « handballissime ». Pour rappel, la billetterie à l’unité vient d’ouvrir, le challenge club a été lancé il y a quelques temps : si vous voulez être de la fête, réservez d’ores et déjà vos places. L’été du hand lancé dernièrement autour de la pratique du Sandball, sera aussi l’occasion de mettre en avant ce grand événement. Et lorsque l’on sait que plus de 30 000 jeunes de moins de 18 ans sont concernés, cela promet une belle vitrine.

Quelles sont les actions estivales pour favoriser le développement du Beach Handball ?
La tournée Oasis Beach, en sera le cœur, avec notre partenaire nous sommes en train de finaliser le projet. Ainsi le grand public pourra découvrir cette pratique sur les plages de la Nouvelle Aquitaine, de l’Occitanie et de la Provence Alpes Côte d’Azur, et nous reviendrons vers nos licenciés et vers le grand public très prochainement pour plus de détails.

Peux-tu effectuer un point à date sur le service aux clubs ?
Lors des échanges avec les représentants des Territoires, le service aux clubs a été longuement abordé dans le pacte de développement. Il est opérationnel ou en train de se mettre en place dans la plupart de nos Territoires : développement des pratiques, relations avec le milieu scolaire et universitaire, actions autour de la citoyenneté, nouveaux partenariats avec les acteurs sociaux, en sont les incontournables en lien direct avec les acteurs fédéraux et territoriaux de la formation. Nous allons nous nourrir des résultats de l’enquête clubs (ou plus de 1000 clubs ont répondu) pour tenter de mieux répondre à leurs attentes : accompagnement dans leurs structurations, service de proximité encore plus accru, informations et documentations plus faciles d’accès tout cela dans le but de faciliter leur quotidien, pour finir la valorisation de leurs actions sera au cœur des échanges avec les Territoires.

Quel est le calendrier pour un déploiement plus large ?
Nous allons réunir dans les semaines à venir les référents territoriaux service aux clubs, pour ensemble en définir les actions prioritaires, et plus largement un travail en collaboration avec différents acteurs sera lancé également autour de la création de club et des aides fédérales afférentes ; de la labellisation et de la valorisation des clubs de Handball. Je profite de ce moment pour rappeler que nous allons prochainement lancer la campagne « service civique » 2018/2019. En accord avec nos Territoires, elle débutera en juin afin de permettre aux structures de pouvoir accueillir des jeunes dès le 1er juin (pour cette promotion un maximum de deux jeunes par structures pourra être accueilli) une information sera diffusée à nos jeunes licencié(e)s et aux clubs qui pourront se rapprocher de leur référent territorial. Je reste attentive au suivi de ce dossier avec Bruno Rolland et Hugues Augier qui en sont les référents fédéraux. De plus, le lancement de la pratique hand à 4 sera un moment fort de cette fin d’année, pilotée par Pascale Jeannin, membre du Conseil d’Administration, chargée des relations scolaires et universitaires accompagnée dans cette mission par Thierry Gaillard et Nathalie Delord. Pour conclure, j’insiste sur la réussite de l’EHF EURO 2018 qui sera notre fil rouge et quotidiennement dans nos esprits. Pensez bien à labelliser toutes vos actions aux couleurs de l’EHF EURO 2018, ainsi nous vivrons et ferrons vivre au grand public un EURO HANDBALLISSIME.

Le lien incontournable pour connaître les événements labellisés

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean