• Accueil > 
  • Actualités > 
  • #Entretien du lundi - Jean-Pierre Feuillan : « Plus de handball en clair »

#Entretien du lundi - Jean-Pierre Feuillan : « Plus de handball en clair »

Vice-président de la FFHandball, en charge du marketing, Jean-Pierre Feuillan évoque l’arrivée des deux nouveaux partenaires des équipes de France, Préfon et Blaklader. L’élu fédéral fait également le point sur les droits TV.

Depuis le 1er janvier, la FFHandball compte deux nouveaux partenaires….
Avec ses résultats, le handball français attire de plus en plus de grandes marques. Rajoutés aux précédents trophées, les deux titres de champion du monde remportés en 2017 et le sacre européen, décroché le mois dernier par l’équipe de France féminine contribuent fortement à cette attractivité mais pas seulement : la qualité du handball en France et les résultats de nos clubs, féminins et masculins, sont aussi importants.

Pouvez-vous présenter Préfon qui s’affiche désormais sur le dos du maillot des équipes de France A féminine et masculine ?
À l’issue de la tournée Oasis de Beach Handball, l’été dernier, Oasis a souhaité ne pas poursuivre le partenariat. Oasis, si j’ose dire, nous a quittés la larme à l’œil. Cette marque est partie pour des raisons économiques qui lui sont propres afin d’optimiser son résultat financier. Avec notre agence Infront France, nous avons réussi à concrétiser, en quelques semaines, la venue de Préfon dans le giron de nos partenaires. Les valeurs éducatives, de combativité, d’engagement et de solidarité nous sont communes. Préfon propose des contrats de prévoyance pour la fonction publique et ses organes décentralisés, un univers avec lequel la FFHandball collabore au quotidien. Depuis le 1er janvier 2019, Préfon est le partenaire de la fédération pour les trois prochaines années.

Blaklader, une marque internationale, s’est également engagée. Quel est son objectif ?
L’approche est en effet différente. Partenaire de l’EHF depuis plusieurs années, Blaklader est une société qui commercialise des vêtements de travail destinés aux travaux publics, au transport… Cette entreprise suédoise vise un développement de son activité sur le marché français et compte sur le rayonnement du handball français pour développer sa notoriété. Là aussi, Blaklader s’est engagée pour trois années et apparaît sur la manche droite du nouveau maillot des équipes de France.

Tous les espaces sur le maillot sont occupés. Quelle stratégie adopter désormais pour favoriser le développement économique de la FFHandball ?
En 2015, nous avions défini une stratégie marketing sur trois ans. Ce cycle se termine et un séminaire est programmé pour redéfinir nos axes de développement économiques. L’objectif était alors de développer la marque FFHandball. Cette volonté s’est concrétisée avec la création d’une identité graphique forte : notre logo, un handballeur intégré dans le coq francais. Il s’agit de développer, sur le long terme, notre marque. Nous avons limité, pour garantir une visibilité optimale à nos partenaires, la présence de cinq partenaires sur notre maillot. Le développement passe aussi par une meilleure négociation des contrats avec nos partenaires actuels qui tient compte de l’exposition médiatique plus importante de nos équipes de France.

Comment va se concrétiser le développement ?
Le handball français ne se limite pas aux équipes de France. Avec la coupe de France, le Beach Handball, le Handfit, le Handensemble et toutes les autres activités, la FFHandball dispose de produits attractifs pour des partenaires potentiels. L’arrivée d’Acadomia en 2017, pour une durée de trois ans, sur le maillot des équipes de France jeunes est un exemple et a concrétisé, entre autres, cette stratégie. Ce contrat s’achèvera à la fin de l’année 2019 et nous avons déjà engagé des discussions avec ce partenaire.

En quoi la Maison du Handball est-elle un outil de développement ?
Nous disposons d’un outil formidable et la Maison du Handball est au service de la stratégie marketing.  Lors de l’EHF EURO 2018 féminin et de l’École Internationale de Handball, nous avons fait visiter la Maison du Handball à nos voisins européens. Nous avons vu leur étonnement, leur surprise. J’ai ressenti beaucoup de fierté car il y a 30 ans, c’est nous qui étions curieux du travail effectué par les grandes fédérations étrangères. Les 350 participants de l’EIF sont venus écouter comment la fédération, avec ses techniciens, a développé le handball et comment elle travaille pour pérenniser ses résultats.

De nombreux séminaires se sont déjà tenus. Quels sont les clients et utilisateurs potentiels de la Maison du Handball ?
La Maison du Handball doit nous permettre de développer une économie. Nos partenaires, mais pas seulement, organisent des séminaires et contribuent à en faire un lieu d’exception avec ses installations uniques. La proximité de Paris est aussi un argument fort. La perspective des J.O. de 2024 à Paris nous invite également à bâtir une stratégie à long terme.

Ce mardi 8 octobre, beIN SPORTS et la FFHandball annonceront la poursuite du partenariat. Quelle est la nature du contrat ?
beIN SPORTS est le diffuseur des principales compétitions et contribue au développement du handball. Lorsque l’on discute avec les handballeurs, ils nous disent encore « On ne voit pas assez de handball en clair ». Mais quel sport est télévisé en clair ? Là aussi, il y a un peu de fierté de la part des dirigeants de la fédération. Si on se projette 4-5 ans en arrière, les équipes de France étaient seulement visibles en clair si elles atteignaient la finale d’une compétition internationale. Année après année, la visibilité progresse avec la diffusion en clair (sur France Télévision, sur les groupes TF1 et M6) de la demi-finale, puis du quart de finale… Lorsque je constate aujourd’hui que le groupe TF1 a acquis cinq matches des championnats du monde - trois matches des tours préliminaire et principal plus potentiellement la demie et la finale - féminins et masculins, jusqu’en 2025, j’ai la sensation d’une réelle avancée pour notre exposition et par ricochet pour les partenaires qui nous accompagnent.

Outre les championnats du monde, comment va se concrétiser cette visibilité supplémentaire des équipes de France ?
La reconduction du partenariat pour quatre années avec beIN SPORTS - possibilité de sortie après 2 années pour la FFHandball - garantit la diffusion de tous les matches des équipes de France disputés sur le territoire français. Cependant, la FFHandball a aussi obtenu de beIN SPORTS que le contrat ne soit plus exclusif. C’est une opportunité pour discuter avec des chaînes en clair afin d’optimiser la visibilité de nos équipes de France sur les matches de qualification, de préparation et de la Golden League disputés en France. En 2018, le Handball a été visible sur les chaînes du groupe M6 (M6 et W9) du groupe TF1 (TFX, TMC et TF1), sur la Chaîne l’équipe, en plus de beIN SPORTS. Les discussions se poursuivent avec tous les acteurs du marché pour obtenir des co-diffusions en clair. Les partenaires de la fédération sont disposés à soutenir une diffusion plus large sur une antenne en clair.

  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • Hand-clean