Absent de l’EHF EURO 2018 sur blessure, Ludovic Fabregas, postule naturellement au voyage en Allemagne. Le pivot, désormais sociétaire du FC Barcelone, confie son plaisir de retrouver le maillot tricolore.

En quoi cette préparation a-t-elle une saveur particulière ?
Forcément, je suis toujours content de revenir en équipe de France d’autant plus que désormais j’évolue à l’étranger. C’est aussi un plaisir de retrouver d’anciens coéquipiers et des joueurs de LidlStar Ligue que j’avais l’habitude de côtoyer. Cette préparation est particulière car j’ai en effet manqué l’Euro l’an passé. Je reviens avec beaucoup d’intentions pour participer à ce Mondial. La dernière fois que nous avons préparé un Mondial, nous l’avons remporté. Alors, je suis impatient d’enchainer pour aller chercher une troisième couronne consécutive.

Comment se présentent les deux matches de préparation face à la Slovénie et des joueurs que tu connais bien ?
Je vais retrouver Matej Gaber et Vid Kavti?ni sachant que Jure Dolenec évolue aussi à Barcelone. C’est une très belle équipe avec des joueurs qui évoluent pour la plupart dans des grands clubs. Miha Zarabec, sera absent en raison du calendrier très chargé avec son club en Allemagne. La Slovénie est un adversaire de taille qui nous permettra d’être opérationnels pour le Mondial. Si on pouvait, comme il y a deux ans, les battre en préparation puis devenir champions du monde, cela me conviendrait.

En quoi le fait d’évoluer désormais à Barcelone permet-il de progresser encore ?
Je pense avoir progressé en l’espace de peu de temps. À Barcelone, je découvre un autre club, un autre environnement, un autre pays et une autre langue même si je parlais déjà espagnol. J’apprends autant au quotidien dans ma vie d’homme que de sportif. C’est aussi facilitant d’avoir retrouvé des joueurs français dans cette équipe. J’apprends en terme d’exigence avec un jeu qui est peut-être moins physique qu’en France, mais très technique et tactique. Le FC Barcelone est un club très respecté avec un grand palmarès. Il y a une obligation de fournir des titres supplémentaires sur la scène nationale et de figurer, à minima, dans le top 3 européen, chaque année.

LE GROUPE DE 20 JOUEURS : Gardiens :
Cyril DUMOULIN (HBC Nantes) - Vincent GÉRARD (Montpellier HB) / Ailiers gauches : Raphaël CAUCHETEUX (St-Raphaël Var HB) - Mathieu GREBILLE (Montpellier HB) - Michaël GUIGOU (Montpellier HB) / Ailier-gauche - demi-centre : Kentin MAHÉ (Telekom Veszprem) / Arrières gauches : Romain LAGARDE (HBC Nantes) - Timothey N'GUESSAN (FC Barcelone) - Olivier NYOKAS (HBC Nantes) / Demi-centre : Nicolas CLAIRE (HBC Nantes) / Demi-centre - arrière droit : Dika MEM (FC Barcelone) / Pivots : Ludovic FABREGAS (FC Barcelone) - Luka KARABATIC (Paris SG HB) - Cédric SORHAINDO (cap) (FC Barcelone) - Nicolas TOURNAT (HBC Nantes) / Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) - Nedim REMILI (Paris SG HB) / Ailiers droits - arrières droits : Valentin PORTE (Montpellier HB) - Melvyn RICHARDSON (Montpellier HB) / Ailier droit : Luc ABALO (Paris SG HB)


LE STAFF : Entraîneur : Didier DINART / Entraîneur-adjoint et préparateur physique : Guillaume GILLE / Responsable vidéo : Vincent GRIVEAU / Médecin : Pierre SÉBASTIEN / Kinésithérapeutes : Sébastien GAUTIER, Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL / Directeur Technique National : Philippe BANA / Responsable administrative et logistique : Emmanuelle MOUSSET / Relation médias : Hubert GUÉRIAU / Chef de délégation et vice-président délégué de la FFHandball : Jacques BETTENFELD

LA COMPÉTITION
Les quatre groupes :

Groupe A - Mercedes-Benz Aréna à Berlin (All) : France - Russie - Allemagne - Serbie - Brésil - Corée
Groupe B - Halle Olympique à Munich (All) : Espagne - Croatie - Macédoine - Islande - Bahreïn - Japon
Groupe C - Jyske Bank Boxen à Herning (Dan) : Danemark - Norvège - Autriche - Tunisie - Chili - Arabie-Saoudite
Groupe 4 - Royal Arena à Copenhague (Dan) : Suède - Hongrie - Qatar - Argentine - Égypte - Angola

Le programme de l'équipe de France :
Matches du Tour Préliminaire à Berlin (Mercedes Benz Aréna) :

Vendredi 11 janvier à 20h30 : Brésil - France (en direct sur beIN SPORTS 3)
Samedi 12 janvier à 20h30 : France - Serbie (en direct sur beIN SPORTS 3 et TMC)
Lundi 14 janvier à 20h30 : France - Corée (en direct sur beIN SPORTS 1)
Mardi 15 janvier à 20h30 : Allemagne - France (en direct sur beIN SPORTS 1)
Jeudi 17 janvier à 20h30 : France - Russie (en direct sur beIN SPORTS 1)

La formule :
26ème Championnat du monde masculin IHF avec 24 équipes.
- Le tour préliminaire est disputé par les 24 équipes (4 groupes de 6 équipes) dans les villes allemandes de Berlin et de Munich, et les villes danoises d’Herning et de Copenhague, du 10 au 17 janvier.
- Les trois meilleures équipes de chaque groupe se qualifient pour le tour principal avec les points acquis face aux équipes qualifiées (2 groupes)  à Cologne et à Herning du 19 au 23 janvier.
- Les équipes classées 1e, 2e et 3e du groupe A croisent avec celles du groupe B, idem pour C et D.
- Les équipes classées 4e, 5e et 6e jouent la Coupe du Président à Cologne et à Copenhague, les 19 et 20 janvier.
- Les 2 meilleures équipes de chacun des deux groupes du tour principal se qualifient pour les demi-finales qui se tiennent à Hambourg le 25 janvier.
- La finale et le match pour le bronze se jouent à Herning le 27 janvier.

Le programme de l'équipe de France :
Stage de préparation au Mondial IHF 2019 : 26 au 30 décembre à la Maison du Handball (Créteil)
Stage de préparation : 2 au 4 janvier à Rouen

Matches de préparation, à Rouen (Kindaréna) :
Samedi 5 janvier à 17h00,
en direct sur beIN SPORTS 3 : France - Slovénie
Lundi 7 janvier à 19h00, en direct sur beIN SPORTS 1 : France - Slovénie

Stage de préparation : 8 et 9 janvier à la Maison du Handball (Créteil)
Mondial 2019 IHF en Allemagne et au Danemark : 10 au 27 janvier

Publicité