#EDF-M- MONDIAL 2019 - Prêts pour le Mondial

L'équipe de France a bouclé sa préparation avec un deuxième succès face à la Slovénie, par 29 à 21 (13-11). Les vingt joueurs sont dans l'attente de la sélection (16 à 18 joueurs) qui leur sera communiquée ce mardi par Didier Dinart. Les Bleus quitteront Créteil mercredi en direction de Berlin, avant le premier match du tour préliminaire vendredi à 20h30, face au Brésil.

AVANT-MATCH : Ce France - Slovénie à Rouen constitue le deuxième et dernier match de préparation pour l'équipe de France. Victorieuse samedi après-midi par 34 à 25 dans la Kindarena, elle tentera d'améliorer encore la production de son jeu offensif et défensif avant de rallier l'Allemagne pour disputer le championnat du monde. Avant le premier match programmé vendredi à 20h30, face au Brésil, le sélectionneur Didier Dinart communiquera la liste des joueurs sélectionnés : 16, 17 ou 18 internationaux seront du voyage pour Berlin. Cette communication sera effectuée lors d'une conférence de presse organisée mardi à la Maison du Handball. Pour cette ultime sortie avant le Mondial, deux joueurs seront préservés. Après Luc Abalo et Adrien Dipanda samedi, ce sont Timothey N'Guessan et Melvyn Richardson qui prendront place en tribune.

COMPTE-RENDU : Cyril Dumoulin, Raphaël Caucheteux, Romain Lagarde, Dika Mem (avec Adrien Dipanda), Luka Karabatic, Nedim Remili et Luc Abalo débutent le 2e match de préparation.

Une autre Slovénie
À l’entame du match, les défenses prennent le pas sur les offensives. Un jet de 7m de Dean Bombac, après 4 minutes, permet à la Slovénie d’ouvrir le score. Le match est plus heurté que lors de la première levée samedi. Les Bleus ne s’en plaindront pas : pour leur dernier match avant le Mondial, une opposition solide est nécessaire pour optimiser les tests. Didier Dinart a choisi de positionner Dika Mem au poste de demi-centre avec à ses côtés Romain Lagarde et Nedim Remili. Luc Abalo, préservé lors du premier match, se signale avec trois buts splendides face à Urh Kastelic. C’est d’ailleurs l’ailier droit parisien qui offre trois buts d’avance, au quart d’heure de jeu (7-4). Après 20 minutes, Luka Karabatic est remplacé par Cédric Sorhaindo qui est rapidement exclu. Du coup, Ludovic Fabregas est aussi lancé dans la Kindarena, avant le retour du capitaine. Seuls les Nantais, les deux Nicolas (Claire et Tournat) n’ont pas été alignés en première période. Face à une équipe beaucoup plus rugueuse que samedi, le jeu tricolore n’est pas aussi délié.  Olivier Nyokas, conclut, d’une jolie percée, le premier acte achevé sur le score de 13 à 11. Cyril Dumoulin a réalisé 7 arrêts.

Les 20 joueurs sont aptes
Vincent Gérard prend logiquement place dans le but tricolore. Si les deux portiers sont assurés de disputer le Mondial, ils sont tout de même soumis à la concurrence au bénéfice de l’équipe de France. Vincent Gérard démarre d’ailleurs en trombe e second acte avec 3 arrêts en cinq minutes, dont une double sur jet de 7m. Kentin Mahé peut officier sur plusieurs postes : il dirige le jeu en 2e mi-temps. Malgré un avantage de 4 buts (16-12), après 36 minutes, les Bleus ne parviennent pas à se détacher. Jure Dolenec est même en position d’égaliser mais il envoie son jet de 7m au-dessus de la cage (17-16, 42e). Luka Karabatic (87 sélections ce soir) inscrit son 100e but avec le maillot tricolore (19-16, 44e). Nicolas Claire dispose lui aussi de temps de jeu pour s’exprimer. Les Slovènes peinent physiquement tandis que les Bleus sont montés en charge : plus précis qu’en première période, ils signent un 5-0 décisifs en sept minutes : 19-17 à 24-17 (51e). La fin de match est plus maîtrisée. Le score défile en faveur des champions du monde en titre qui comptent huit buts d'avance à 2 minutes du terme (28-20). Le match s'achève sur la victoire des Bleus par 29 à 21 et un dernier arrêt de Vincent Gérard sur jet de 7m (6 arrêts).

DÉCLARATIONS :
Didier Dinart :
« Le bilan est positif, on a pu faire les rotations et concerner tout le monde jusqu’au bout. Tous les joueurs ont eu du temps de jeu, mais maintenant, il y a des décisions à prendre. On va tirer les enseignements de ce qu’on a pu produire sur ces deux rencontres pour ne pas se tromper. Tout le monde se sacrifie et a le droit de participer à un Mondial. Peut-être est-ce le moment le plus difficile, mais cela fait partie du sport de haut niveau. »

Luka Karabatic : « On peut tirer du positif de ces deux matches mais on a fait le maximum, en étant sérieux depuis la reprise. On a mis beaucoup d’engagement notamment ce soir, il y a eu plus de combat et ce n’est pas une mauvaise chose avant d’entamer le Mondial. Il reste des réglages à trouver, mais il reste quelques jours pour travailler. »

Mathieu Grébille : « Je ne me prends pas la tête pour savoir si j’ai marqué des points, je reviens de très très très loin et c’est un plaisir d’être là. J’avais prévu de donner le maximum. Les décisions appartiennent au coach et cela sera difficile pour lui car tout le monde a été bien présent et fait une bonne préparation. »

Luc Abalo : « Ce qui frappe, c’est l’homogénéité, on mériterait tous d’aller sur la compétition. Mais il y aura des déçus, ce qui ne voudra pas dire qu’ils n’ont pas le niveau, juste que la concurrence est d’un très haut niveau en équipe de France. Le coach va devoir faire ses choix et cela ne va pas se jouer à grand chose. »

STATISTIQUES :
À Rouen : Kindarena - 4 700 spectateurs - Arbitres : Ismail Boualloucha et Ramzi Khenissi (Tunisie)
FRANCE - SLOVÉNIE : 29-21 (13-11)

France - Entraineur : Didier Dinart
Gardiens : Dumoulin (7 arrêts / 18 tirs dont 0/1 pén), Gérard (6 arrêts / 16 tirs dont 2/4 pén) - Joueurs de champ : Rémili (2/5), O. Nyokas (1/1), Lagarde (1/4), Mem (4/4), Tournat, Mahé (2/5), Grébille (2/3), Abalo (4/5), Sorhaindo (0/1), Guigou (5/7 dont 4/6 pén), L. Karabatic (3/3), Fabregas (1/2), Claire (2/2), Dipanda (0/2), Porte (1/1), Caucheteux (1/1) - Exclusions temporaires : Dipanda (13’, 56’), Sorhaindo (23’), Mahé (41’), Tournat (50’)

Slovénie - Entraineur : Veselin Vujovic
Gardiens : Ferlin (5 arrêts / 20 tirs dont 1/2 pén), Kastelic (5 arrêts / 18 tirs dont 1/4 pén) - Joueurs de champ : Blagotinsek (2/2), Verdinek , Henigman (2/4), Kavticnik (1/1), Janc (3/5 dont 2/3 pén), Dolenec (2/5 dont 0/1 pén), Poteko, Kodrin (1/2), Gaber (2/3), Sostaric (0/1 dont 0/1 pén), Ovnicek, Lapajne (1/2), Spende (1/2), Bombac (4/9 dont 1/2 pén), Mackovsek (2/7) / Exclusions temporaires : Kavticnik (2’), Kodrin (7’), Spende (19’, 24’, 35’), Gaber (40’), Blagotinsek (57’)

LE GROUPE DE 20 JOUEURS : Gardiens :
Cyril DUMOULIN (HBC Nantes) - Vincent GÉRARD (Montpellier HB) / Ailiers gauches : Raphaël CAUCHETEUX (St-Raphaël Var HB) - Mathieu GREBILLE (Montpellier HB) - Michaël GUIGOU (Montpellier HB) / Ailier-gauche - demi-centre : Kentin MAHÉ (Telekom Veszprem) / Arrières gauches : Romain LAGARDE (HBC Nantes) - Timothey N'GUESSAN (FC Barcelone) - Olivier NYOKAS (HBC Nantes) / Demi-centre : Nicolas CLAIRE (HBC Nantes) / Demi-centre - arrière droit : Dika MEM (FC Barcelone) / Pivots : Ludovic FABREGAS (FC Barcelone) - Luka KARABATIC (Paris SG HB) - Cédric SORHAINDO (cap) (FC Barcelone) - Nicolas TOURNAT (HBC Nantes) / Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) - Nedim REMILI (Paris SG HB) / Ailiers droits - arrières droits : Valentin PORTE (Montpellier HB) - Melvyn RICHARDSON (Montpellier HB) / Ailier droit : Luc ABALO (Paris SG HB)

LE STAFF : Entraîneur :
Didier DINART / Entraîneur-adjoint et préparateur physique : Guillaume GILLE / Responsable vidéo : Vincent GRIVEAU / Médecin : Pierre SÉBASTIEN / Kinésithérapeutes : Sébastien GAUTIER, Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL / Directeur Technique National : Philippe BANA / Responsable administrative et logistique : Emmanuelle MOUSSET / Relation médias : Hubert GUÉRIAU / Chef de délégation et vice-président délégué de la FFHandball : Jacques BETTENFELD

LA COMPÉTITION
Les quatre groupes :

Groupe A - Mercedes-Benz Aréna à Berlin (All) : France - Russie - Allemagne - Serbie - Brésil - Corée
Groupe B - Halle Olympique à Munich (All) : Espagne - Croatie - Macédoine - Islande - Bahreïn - Japon
Groupe C - Jyske Bank Boxen à Herning (Dan) : Danemark - Norvège - Autriche - Tunisie - Chili - Arabie-Saoudite
Groupe 4 - Royal Arena à Copenhague (Dan) : Suède - Hongrie - Qatar - Argentine - Égypte - Angola

Le programme de l'équipe de France :
Matches du Tour Préliminaire à Berlin (Mercedes Benz Aréna) :

Vendredi 11 janvier à 20h30 : Brésil - France (en direct sur beIN SPORTS 3)
Samedi 12 janvier à 20h30 : France - Serbie (en direct sur beIN SPORTS 3 et TMC)
Lundi 14 janvier à 20h30 : France - Corée (en direct sur beIN SPORTS 1)
Mardi 15 janvier à 20h30 : Allemagne - France (en direct sur beIN SPORTS 1)
Jeudi 17 janvier à 20h30 : France - Russie (en direct sur beIN SPORTS 1)

La formule :
26ème Championnat du monde masculin IHF avec 24 équipes.
- Le tour préliminaire est disputé par les 24 équipes (4 groupes de 6 équipes) dans les villes allemandes de Berlin et de Munich, et les villes danoises d’Herning et de Copenhague, du 10 au 17 janvier.
- Les trois meilleures équipes de chaque groupe se qualifient pour le tour principal avec les points acquis face aux équipes qualifiées (2 groupes)  à Cologne et à Herning du 19 au 23 janvier.
- Les équipes classées 1e, 2e et 3e du groupe A croisent avec celles du groupe B, idem pour C et D.
- Les équipes classées 4e, 5e et 6e jouent la Coupe du Président à Cologne et à Copenhague, les 19 et 20 janvier.
- Les 2 meilleures équipes de chacun des deux groupes du tour principal se qualifient pour les demi-finales qui se tiennent à Hambourg le 25 janvier.
- La finale et le match pour le bronze se jouent à Herning le 27 janvier.

Le programme de l'équipe de France :
Matches de préparation, à Rouen (Kindaréna) :
Samedi 5 janvier
: France - Slovénie : 34-25 (18-11)
Lundi 7 janvier : France - Slovénie : (13-11)

Stage de préparation : 8 et 9 janvier à la Maison du Handball (Créteil)
Mondial 2019 IHF en Allemagne et au Danemark : 10 au 27 janvier

  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • Hand-clean