À huit jours du coup d'envoi de l'EHF EURO 2018, les joueuses d'Olivier Krumbholz ont bien négocié le premier match de la 2e étape de la Golden League. Solide défensivement, l'équipe de France a dominé le Danemark ce soir à Oslo, par 22-20 (11-10). Les Bleues reviendront en piste samedi à 17h00 pour affronter la Hongrie, un match à suivre en direct sur beIN SPORTS MAX 9.

L'AVANT MATCH : Le compte à rebours vers l'EHF EURO 2018 s'égrène doucement. Encore huit jours à patienter avant que ne débute l'épreuve continentale, la première organisée en France. Jeudi prochain à Nancy, l'affiche n'aura rien d'amicale avec des Russes évidemment volontaires pour jouer un mauvais coup aux championnes du monde. Avant ce rendez-vous crucial, la 2e étape de la Golden League en Norvège est parfaitement positionnée pour effectuer les ultimes réglages avec ces dix-huit joueuses bien parties pour vivre la fantastique aventure en France. Le Danemark fait face aux Bleues ce jeudi soir, avant la Hongrie samedi et la Norvège dimanche. Et peut-être déjà une première partie de cache-cache entre deux nations qui seront probablement adversaires au Tour principal à Nantes dans deux semaines. Pour ce premier match, Olivier Krumbholz a choisi de laisser au repos Laura Glauser au profit de Catherine Gabriel. Ce jeudi 22 novembre, Pauletta Foppa connaîtra sa première sélection, soit exactement un mois avant son 18e anniversaire (22 décembre).

COMPTE-RENDU : Amandine Leynaud - Pauline Coatanea - Alexandra Lacrabère) - Grace Zaadi (avec Camille Ayglon-Saurina) - Béatrice Edwige - Estelle Nze-Minko et Siraba Dembélé-Pavlovic débutent la partie.

Défense retrouvée
Après deux jets de 7m marqués par Trine Jensen, Siraba Dembélé-Pavlovic réduit la marque (1-2, 5e). Le Danemark compte encore deux buts d'avance après 10 minutes (3-5) le temps que la défense tricolore ne prenne le pas sur l'escouade danoise. Alexandra Lacrabère puis Grace Zaadi s'arrachent des griffes rouge et blanche pour ramener l'équipe de France à égalité (5-5), au quart d'heure de jeu. Dans une immense Telenor Aréna désertée après la victoire des locales (Norvège 25-19 Hongrie), l'équipe de France prend progressivement la mesure de son adversaire. Olivier Krumbholz effectue des rotations et c'est Allison Pineau, tout juste entrée, qui positionne les Bleues devant (7-6, 19e). Les pertes de balles du début de match sont désormais rares et les filles d'Olivier Krumbholz déploient des enclenchements efficaces. Le Danemark bute sur la défense mobile et agressive : 4 de ses 9 buts sont d'ailleurs inscrits sur jets de 7m. Les championnes du monde regagnent les vestiaires avec un but d'avance (11-10). Alexandra Lacrabère a marqué 4 fois (dont 2/2 aux jets de 7m).

Une attaque encore perfectible
Pauline Coatanea ouvre son compteur et celui de l'équipe de France dès l'entame : 12-10 (31e). Allison Pineau pénètre sur la droite pour donner plus d'ampleur au score (13-10, 33e). Catherine Gabriel a pris place entre les bois pour cette seconde période où apparait également Jannela Blonbou : les deux jeunes femmes étaient remplaçantes l'an passé lors de la conquête du titre mondial. Cette fois, c'est Grace Zaadi qui prend l'intervalle pour porter l'écart à +4 (16-12, 40e). En 10 minutes, les Bleues ont encaissé seulement 3 buts, c'est dire si leur engagement en défense est total. Catherine Gabriel bonifie le travail de sape de ses coéquipières qui n'arrivent plus à marquer depuis 5 bonnes minutes. Distancées de 6 buts (20-14), les Danoises sont revenues à -2 (20-18) à 7 minutes du terme de la partie. À l'entrée du money-time (55e), Manon Houette inscrit un premier but (21-18) qui donne de l'aisance aux Bleues. Les championnes du monde vont remporter leur premier succès dans cette Golden League 2018-2019. Après le jet de 7m de Nadia Offendal (21-20, 58e), il faut tout le sang-froid de Manon Houette pour asseoir la victoire tricolore (22-20).

DÉCLARATIONS :
Olivier Krumbholz (entraîneur) :
ce soir nous avons été bien clairs sur ce que nous voulions faire en défense. Malgré un bon passage, c’était malgré tout resté un peu brouillon en attaque. C’est dommage de ne pas avoir mieux maîtrisé le match à la fin mais c’est bien d’avoir pris la victoire. Nous sommes perfectibles en attaque et nous avons aussi été un peu maladroits aux jets de 7m. Catherine Gabriel a été très présente dans les buts et elle a sorti des ballons importants avec de très beaux arrêts.
C’était compliqué en septembre de jouer dans une période avec le début de la Ligue des Champions alors que ce soir on peut estimer que nous avons quasiment débuté l’Euro. Il y avait de l’envie, de l’engagement et je suis persuadé que l’équipe va continuer à avancer. Si les deux équipes sont qualifiées, on retrouvera le Danemark à Nantes. C’était donc bien de les dominer. Hansen a peu joué ce soir et Jorgensen sera sûrement alignée sur l’Euro, le Danemark sera donc plus fort mais nous aussi.

Siraba Dembélé-Pavlovic (capitaine) : on a retrouvé des petits automatismes et des sensations en défense. Il n’y a rien à dire de plus dans ce secteur. Je trouve aussi que nous avons retrouvé du jeu de transition sur les montées de balle. En revanche, ce n’était pas terrible du tout en attaque. Même avec les rotations, je trouve que nous avons un peu déjoué.

Alexandra Lacrabère : cette victoire n’est pas du tout anecdotique. Elle lance l’Euro. Nous avions hâte de retrouver notre défense, de faire preuve d’agressivité et de faire peur à nos adversaires, aussi de lancer un message. Il y a de l’animosité entre les deux équipes, en témoigne les coups ce soir. Personnellement, ce match me lance dans l’Euro. Je suis satisfaite de l’état d’esprit de l’équipe. Il faut jouer cette Golden League à fond et ne pas penser aux mauvais coups. L’équipe s’est bien retrouvée ce soir. Nous avons remporté ce premier match et … on gagnera l’Euro.

Catherine Gabriel : ma prestation me fait vraiment plaisir. J’étais calme et bien concentrée ce soir. Laura et Doudou m’ont bien encouragé à des moments où j’étais en baisse. J’ai fait des arrêts à des moments importants et derrière nous avons gagné. Je m’entraine tous les jours avec les filles et on travaille pour régler les problèmes défensifs. Je suis dans le coup et cela me fait progresser. C’est sûr que mon statut de 3e gardienne est un peu frustrant mais en même temps je redemande de vivre une aventure comme l’an passé. Lorsque j’ai la chance, comme ce soir, de jouer des matches, j’essaie de m’éclater.

STATISTIQUES :
Telenor Arena à Oslo (1100 spectateurs) : FRANCE - DANEMARK : 22-20 (11-10)
Arbitres : Mads Frel stad et Markus Pedersen (Nor)

FRANCE
Gardiennes :
Gabriel (30', 7 arrêts) - Leynaud (30', 5 arrêts) - Joueuses de champ : Coatanea (2) - Ayglon-Saurina (1) - Pineau  (3) - N'Gouan (1) - Zaadi (2) - Houette (2) - Dembélé-Pavlovic (c) (2) - Blonbou (1) - Flippes - Kanor - Edwige (1) - Foppa - Nze-Minko (2) - Niombla (1) - Lacrabère (4) - Exclusions temporaires : Edwige (13e) - Kanor (19e) - Pineau (23e)

DANEMARK
Gardiennes :
  Toft (30', 3 arrêts) - Reindhart (30', 5 arrêts) - Joueuses de champ :  Pedersen (2) - Iversen - Hansen (1) - Woller (1) - Heindahl (2) - Grigel - Offendal (3) - Nielsen - Tranborg - Hylleberg (1) - Jorgensen (5) - Jensen (1) - Dorneville de la Cour (2) - Hojlund (2) - Reinhardt - Exclusions temporaires : Jorgensen (20e) - Jensen (27e) - Iversen (30e et 35e) - Hojlung (44e) - Nielsen (59e)

LA SÉLECTION DE 18 JOUEUSES : Gardiennes : Laura GLAUSER (Metz HB) - Catherine GABRIEL (Nantes LA) - Amandine LEYNAUD (Györ, Hongrie) / Ailières gauches : Siraba DEMBÉLÉ-PAVLOVIC (Toulon Saint-Cyr Var HB) - Manon HOUETTE (Metz HB) / Arrières gauches : Estelle NZE-MINKO (Siofok, Hongrie) - Orlane KANOR (Metz HB) / Arrière gauche / Demi-centre : Allison PINEAU (Brest Bretagne HB) / Pivots : Béatrice EDWIGE (Metz HB) - Pauletta FOPPA (Brest Bretagne HB) - Astride N'GOUAN (Metz HB) / Demi-centres : Gnonsiane NIOMBLA (Metz HB) - Grace ZAADI (Metz HB) / Arrières droites : Camille AYGLON-SAURINA (Nantes LA) - Jannela BLONBOU (OGC Nice) - Alexandra LACRABÈRE (Fleury Loiret) / Ailières droites : Pauline COATANEA (Brest Bretagne HB) - Laura FLIPPES (Metz HB)

LE STAFF : Entraîneur :
Olivier KRUMBHOLZ / Adjoints : Sébastien GARDILLOU et Christophe CAILLABET / Analyste Vidéo : David BURGUIN / Préparation physique : Pierre TERZI / Médecin : Cindy CONORT / Kinésithérapeutes : Célestin DAILLY, Pierre GILLET et Guillaume ROUSSELIN / Préparateur mental : Richard Ouvrard / Assistant : Philippe RAJAU / Relation Media : Diane PROUHET.


2E ÉTAPE DE LA GOLDEN LEAGUE EN NORVÈGE : 22 AU 25 NOVEMBRE
Jeudi 22 novembre à Telenor Arena - Oslo : Norvège - Hongrie : 25-19 (12-6) et France - Danemark : 22-20 (11-10)
Samedi 24 novembre à Telenor Arena - Oslo à 17h00 : Hongrie - France (en direct sur beIN SPORTS MAX 9) et à 19h15 : Norvège - Danemark
Dimanche 25 novembre à Telenor Arena - Oslo à 16h00 : Danemark - Hongrie et à 18h15 : Norvège - France (en direct sur beIN SPORTS 3 et sur TMC).

EHF EURO 2018
Tour préliminaire à Nancy (Palais des Sports Jean Weille) :
Jeudi 29 novembre à 21h00 en direct sur beIN SPORTS 1 : France - Russie
Dimanche 2 décembre à 15h00 en direct sur beIN SPORTS 2 : Slovénie - France
Mardi 4 décembre à 21h00 en direct sur beIN SPORTS 3 : France - Monténégro

3E ÉTAPE DE LA GOLDEN LEAGUE EN FRANCE : 21 AU 24 MARS 2019
Jeudi 21 mars 2019 à Clermont-Ferrand à 18h00 :
Norvège - Danemark et 20h30 : France - Roumanie
Samedi 23 mars 2019 à Boulazac à 16h30 : Norvège - Roumanie et 19h30 : France - Danemark
Dimanche 24 mars 2019 à Boulazac à 15h00 : Danemark - Roumanie et 18h00 : Norvège - France

RÉSULTATS 1E ÉTAPE DE LA GOLDEN LEAGUE AU DANEMARK : 27 AU 30 SEPTEMBRE
- 27 septembre à Vibocold Arena de Viborg : Danemark - France : 24-21 / Norvège - Pologne : 34-27
- 29 septembre à la Ceres Arena d’Aarhus : France - Norvège : 22-22 / Danemark - Pologne : 21-23
- 30 septembre au Forum Horsens de Skanderborg : Pologne - France : 22-16 / Danemark - Norvège : 20-25

Publicité