• Accueil > 
  • Actualités > 
  • #EDF-F - EURO 2018 - Derrière la Russie, le grand embouteillage

#EDF-F - EURO 2018 - Derrière la Russie, le grand embouteillage

Les Bleues ont quitté Nancy ce mercredi matin pour rallier Nantes et son programme gargantuesque : ce n’est pas un ni deux mais trois matches couperets qui attendent l’équipe de France. Pour espérer voir Paris et son dernier carré, il faudra performer lors du tour principal à Nantes, à commencer par le Danemark, jeudi à 18h, à suivre en direct sur beIN SPORTS 1.

Le site officiel

Lestés de deux points, les bagages des Tricolores n’en paraissaient pas moins légers ce matin au moment d’embarquer vers la Loire-Atlantique. « Le transfert s’est très bien passé. Nous avons voyagé dans d’excellentes conditions et les sacs étaient dans nos chambres à l’arrivée, a apprécié Olivier Krumbholz. Chapeau à l’organisation. » Les deux points brillamment obtenus face aux Monténégrines changent considérablement la donne au moment où s’est refermé le tour préliminaire de la poule A qui a vu la Slovénie repartir dans sa contrée. Car en plus de la Russie nantie de quatre points et du Monténégro seule formation à 0 point, quatre équipes à deux points vont s’écharper pendant sept jours à Nantes. L’enjeu du tour principal ? Décrocher les sésames pour Paris et ses demi-finales. Dans la poule A, la hiérarchie ne s’est pas dessinée clairement : les 6 points en jeu sont équitablement répartis entre la Serbie, la Suède et le Danemark. Avec la France, voici quatre formations avec 2 points toutes capables, dans ce grand embouteillage, de conclure leur compétition à l’AccorHotels Aréna. Trois adversaires confortablement installés dans la cité des Ducs depuis une semaine et qui attendent de pied ferme les lauréats de la poule A. « Nous savons qu’il y aura du monde dans le Hall XXL et que nous serons bien soutenu. Le 4e match arrive et nous allons avoir besoin d’une huitième femme pour nous encourager. »

Une extrême motivation
L’équipe de France visera encore des parties de plaisir, à condition de disposer de toutes ses forces. « Il faudra récupérer et jouer le match face au Danemark avec la rage au ventre. Il serait dommage de subir car nous sommes un peu fatiguées, admet Olivier Krumbholz. Cela va se jouer dans les têtes et je peux vous garantir que nous allons nous présenter avec une extrême motivation. » Derrière le Danemark, il faudra enchainer samedi (15h) avec la Suède déjà battue l’an passé en demi-finale du Mondial. Les Bleues disposeront alors de quatre jours (mercredi à 21h) pour préparer le dernier rendez-vous à Nantes, face à la Serbie, qui les enverra peut-être à Paris. Les spéculations iront bon train pendant le séjour en Loire-Atlantique. Une chose est sûre : les championnes du monde ont leur destin en main et elles ont la ferme intention de poursuivre dans la dynamique créée par le probant succès sur le Monténégro. « L’enchaînement des trois adversaires me convient mais cela n’a pas une si grande importance, estime le coach de l'équipe de France. Les trois équipes se valent, avec chacune une victoire et une défaite. Le Danemark a du bras et joue beaucoup pour mettre en position de tir ces arrières, avec une défense femme à femme qui joue dur et qui fait beaucoup de fautes. »

Laurisa Landre postule à nouveau
La pivot du Toulon Saint-Cyr Var Handball, championne du monde en titre, s'était blessée au genou droit à la reprise de la saison en septembre. Éloignée depuis des terrains, Laurisa a cravaché dur au point de se présenter ce mercredi à Nantes où elle sera évaluée avec une batterie de tests physiques et médicaux. Béatrice Edwige, avec 2h13 de jeu, est la joueuse qui a passé le plus de temps sur le parquet de Gentilly. Olivier Krumbholz estime sûrement qu’il est nécessaire de la soulager, notamment en attaque où, certes Astride N’Gouan (32’) et Pauletta Foppa (10’) n’ont pas démérité, les qualités de Laurisa Landre donneraient une option supplémentaire à Grace Zaadi. « On va discuter avec Laurisa et voir comment elle doit continuer à se préparer. Mais, à priori, je n'envisage pas de changement sur le poste de pivot pendant le tour principal. » Deux changements sont autorisés par tour : le pari d’une telle entrée est donc modéré.

Le dispositif media

EHF EURO 2018 EN FRANCE - PROGRAMME
Tour principal à Nantes (Hall XXL)
- Groupe I
Jeudi 6 décembre à 18h00, sur beIN SPORTS 1 : Danemark - France
Samedi 8 décembre à 15h00, sur beIN SPORTS 1 et TMC : Suède - France
Mercredi 12 décembre à 21h00, sur beIN SPORTS 1 : Serbie - France
Classement groupe I : 1/ Russie 4 pts 2/ Serbie 2 pts 3/ France 2 pts 4/ Suède 2 pts 5/ Danemark 2 pts 6/ Monténégro  0 pt

EHF EURO 2018 EN FRANCE - RÉSULTATS
Tour préliminaire à Nancy (Palais des Sports Jean Weille) : Poule B

Jeudi 29 novembre : France - Russie : 23-26 (11-11)
vendredi 30 novembre :
Monténégro - Slovénie : 36-32 (18-12)
Dimanche 2 décembre : Slovénie - France : 21-30  (9-17) // Russie - Monténégro : 24-23 (13-15)
Mardi 4 décembre : Russie - Slovénie : 27-29 (13-13) // France - Monténégro : 25-20 (16-8)
Classement : 1/ Russie 4 pts 2/ France 4 pts 3/ Monténégro 2 pts 4/ Slovénie 2 pts

LA SÉLECTION DE 16 JOUEUSES : Gardiennes : Laura GLAUSER (Metz HB) - Amandine LEYNAUD (Györ, Hongrie) / Ailières gauches : Siraba DEMBÉLÉ-PAVLOVIC (Toulon Saint-Cyr Var HB) - Manon HOUETTE (Metz HB) / Arrières gauches : Orlane KANOR (Metz HB) - Kalidiatou NIAKATÉ (Nantes LA) - Estelle NZE-MINKO (Siofok, Hongrie) / Arrière gauche / Demi-centre : Allison PINEAU (Brest Bretagne HB) / Pivots : Béatrice EDWIGE (Metz HB) - Pauletta FOPPA (Brest Bretagne HB) - Astride N'GOUAN (Metz HB) / Demi-centres :  Grace ZAADI (Metz HB) / Arrières droites : Camille AYGLON-SAURINA (Nantes LA) - Alexandra LACRABÈRE (Fleury Loiret) / Ailières droites : Pauline COATANEA (Brest Bretagne HB) - Laura FLIPPES (Metz HB)

LE STAFF : Entraîneur : Olivier KRUMBHOLZ / Adjoints : Sébastien GARDILLOU et Christophe CAILLABET / Analyste Vidéo : David BURGUIN / Préparation physique : Pierre TERZI / Médecin : Cindy CONORT / Kinésithérapeutes : Célestin DAILLY, Pierre GILLET et Guillaume ROUSSELIN / Préparateur mental : Richard Ouvrard / Assistant : Philippe RAJAU / Relation Media : Diane PROUHET.

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean