#EDF-F- EHF EURO 2018 - Trois questions à Allison Pineau.

Victime d’une décision des arbitres danoises très contestable, Allison Pineau revient sur les émotions intenses vécues lors de la finale de l’EHF EURO 2018.

Comment as-tu reçu ce carton rouge très sévère ?
La règle dit que si tu expédies le ballon dans la tête de la gardienne, c’est sanctionné d’un carton rouge. C’est injuste car ce fait de jeu ne méritait pas cela. Pour moi, c’est bien sûr marquant car c’est seulement le 2e carton rouge de ma carrière, le premier directement, sur un fait d’attaque. C’est encore plus troublant.

Que ressens-tu à ce moment précis où tu rejoins les tribunes ?
Je passe par toutes les émotions. Je m’effondre car je me dis qu’elles m’ont vraiment volé quelque chose : une finale, chez moi, et les responsabilités que j’ai dans cette équipe. J’espère que les arbitres s’en souviendront et qu’elles feront des excuses. Vraiment. Cette décision a fait se lever le public et énervé tout le monde car cela n’était pas mérité. Cette décision a décuplé beaucoup de choses : cela a permis à l’équipe d’être encore plus agressive et cela a apporté plus d’énergie. Je suis heureuse de ce dénouement.

N’est-ce pas incroyable finalement d’être un facteur clef, malgré toi ?
En étant inutile sur le terrain, j’ai été utile autre part. Ce n’est pas l’Euro que j’espérais personnellement mais c’est celui que j’espérais pour l’équipe. J’avais dit lors du premier tour que pour être championne d’Europe, j’étais prête à payer n’importe quel prix et je pense que je l’ai bien démontré.

  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • Hand-clean