Des nouvelles règles du jeu dès les Jeux !

L’IHF a publié des nouvelles règles applicables au niveau international dès le 1er juillet prochain. Ces cinq nouvelles règles ratifiées à Sotchi lors du 25e Congrès de l’IHF et le 7 novembre 2015, seront donc appliquées lors du tournoi olympique à Rio en août prochain.

Des modifications relatives aux règles de jeu de l’IHF ont été élaborées par le groupe de travail « Nouvelles Règles de Jeu » de l’IHF lors du Forum pour l’avenir du Handball organisé au Danemark en octobre 2014. Ceci afin de favoriser l’attractivité et le développement de la discipline. Ces règles ont été testées lors des Championnats du monde 2015 juniors et jeunes masculins, au Brésil et en Russie. Selon une enquête menée par l’IHF après ces deux compétitions et en collaboration avec les équipes participantes, les délégués techniques et les arbitres mentionnés, ces nouvelles règles ont été accueillies favorablement. « Les modifications des règles interviennent souvent avant les J.O. Toutes les équipes sont placées sur un même pied d’égalité et devront préalablement s’imprégner des nouvelles règles afin de les exploiter du mieux possible », explique François Garcia, ex-arbitre international et qui préside aujourd’hui la Commission Centrale d’Arbitrage (CCA) de la FFHB. « Le groupe d’experts de la CCA planche sur les propositions à faire lors d’un prochain Bureau Directeur de la fédération afin de déterminer le champ d’application de ces nouvelles règles. » Le groupe d’experts s‘appuie, entre autres, sur l’expérience internationale de ses arbitres de premier rang, Laurent Reveret, Charlotte et Julie Bonaventura. « Ces nouvelles règles ne vont pas transformer le Handball, on devra toutefois les appliquer afin que nos équipes nationales et clubs européens ne soient pas pénalisés. »


En revanche, François Garcia regrette que ces nouvelles règles rendent plus compliqué encore la tâche des arbitres. Il fait allusion aux deux nouvelles règles particulièrement délicates à siffler : le jeu passif » et « les 30 dernières secondes de jeu ». Dans les deux cas, les arbitres devront scruter le chrono au moment des 30 dernières secondes de la partie ou se muer en calculatrice pour compter les 6 passes avant le tir au but. « Petit à petit, à l’instar du basket, il faudra de plus en plus de personnes à la table pour faire appliquer des règles que les arbitres ne seront bientôt plus en capacité de gérer », déplore le président de la CCA.


Les nouvelles règles : à consulter aussi ici : ihf.info/files/Uploads/NewsAttachments/0_Overview_rule%20changes_FR.pdf 


1/ Gardien de but en tant que joueur de champ : le gardien de but peut devenir le 7e joueur de champ.

2/ Joueur blessé : après avoir reçu des soins médicaux sur le terrain, le joueur doit quitter l’aire de jeu. Il ne peut retourner sur le terrain que lorsque la troisième attaque de son équipe est complètement terminée. Les délégués techniques seront les responsables du contrôle de cette situation.

3/ Jeu passif : Suite au geste d’avertissement, l’équipe concernée dispose d’un total de 6 passes pour tirer au but.

4/ Pour les fautes intentionnelles dans les dernières secondes du match : « les 30 dernières secondes de jeu » remplacent « la dernière minute de jeu » : l’attaquant est capable de lancer et marquer un but : pas de jet de 7 mètres. L’attaquant passe le ballon, son partenaire ne parvient pas à marquer un but : jet de 7 mètres. 5.3  L’attaquant passe le ballon, son partenaire marque un but : pas de jet de 7 mètres.

5/ Carton bleu : les arbitres disposent d’un carton bleu en plus des cartons jaune et rouge pour apporter plus de précisions à la disqualification d’un joueur. Lorsque les arbitres montrent ce carton, un rapport écrit est à  joindre à la feuille de match et la Commission disciplinaire est responsable des autres actions à entreprendre.

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean