En Playoffs, Mérignac confirme sa jolie fin de saison et est sacré champion de France de D2F grâce à sa victoire face à Stella St Maur.

En Playdowns, Bouillargues se maintient sur le fil. De leurs côtés, Cannes, Noisy/Gagny, Lomme et Bergerac rejoindront la N1 la saison prochaine.


A l'issue de la dernière journée des Playoffs, Mérignac (1er - 36 points) remporte le titre de champion de France de D2F pour la deuxième année de suite. Emmené par Audrey Deroin (8 buts) et Amandine Balzinc (22 arrêts) dans un grand soir, les Mérignacaises s'imposent (24-18) lors d'une rencontre maîtrisée de bout en bout face à une équipe de Stella St Maur (7ème - 22 points) sans solution. Mérignac décroche ainsi son ticket pour la Ligue Féminine de Handball.
De son côté, Celles sur Belle (2ème - 35 points), qui espérait un faux pas du leader, termine sa saison sur une belle victoire (29-26) contre une équipe du Havre (5ème - 25 points) à l'effectif réduit (dix joueuses sur la feuille de match). Les Celloises finissent donc deuxième à la suite d'une belle saison. Les Havraises, elles, peuvent-être déçu cette fin de saison compliquée.
Grand perdant de l'avant dernière journée, Plan de Cuques (3ème - 34 points) a su vite tourner la page en battant (31-27) Achenheim Truchtersheim (4ème - 25 points) à domicile.
Enfin, Vaulx en Velin (6ème - 25 points) enchaîne un deuxième succès consécutif en allant s'imposer (30-38) à Aunis (8ème - 22 points).


Handball Plan de Cuques - Achenheim Truchtersheim : 31-27
Celles sur Belle - Havre Athletic Club HB : 29-26
Aunis HB La Rochelle Périgny - Asul Vaulx en Velin : 30-38
Mérignac Handball - Stella Sports Saint Maur Handball : 24-18


Playdowns – J8


Ce weekend avait lieu le duel de tous les instants à Bouillargues (4ème - 32 points). Les Bouillarguaises ont réussi à arracher le maintien face à son adversaire direct Noisy/Gagny (6ème - 28 points). Dans un duel au suspense insoutenable, Noisy/Gagny râte l'égalisation dans les dernières secondes de la rencontre et doit s'incliner (22-21). Ce dernier se verra rejoindre la N1 l'année prochaine. De son coté, Bouillargues reviendra en D2 avec une nouvelle recrue de marque, Mouna Chebbah.
Dépendant du score du match précédent, Cannes-Mandelieu (5ème - 31 points) a fait son maximum en s'imposant (29-26) face au leader des playdowns, Aulnoye Aymeries (1er - 34 points), déja maintenu. Malheurement, ce n'est pas suffisant pour les Cannoises qui repartiront en N1 la saison prochaine.
Samedi, Octeville (2ème - 34 points) et Le Pouzin (3ème - 33 points) s'affrontaient lors d'un match sans pression particulière et c'est les Pouzinoises qui sont sorties gagnantes (31-27) de cette rencontre. Les deux clubs, maintenus, ont rempli leurs objectifs.
Enfin, dans le duel de bas de tableau, Lomme (7ème - 18 points) et Bergerac (8ème - 14 points), déjà sûr de rejoindre la N1 l'année prochaine, ont livré une dernière bataille. Et ce sont les Nordistes ont réussi à prendre l'avantage sur le collectif Bergeracois en gagant (26-34) à l'extérieur. 


AS Cannes-Mandelieu Handball – HBC Aulnoye Aymeries : 29-26
Ardèche Le Pouzin HB 07 - HB Octeville sur Mer : 31-27
S.U.N.A.L Bouillargues - Entente Noisy-Le-Grand /Gagny : 22-21
Bergerac Périgord Pourpre Handball - Lomme Lille Métropole HB : 26-34

Publicité