#CDF #Rétro - Le doublé du HB Guilherand-Granges

Voici l’épisode n°6 de notre rétrospective consacrée au 10e anniversaire de la coupe de France, nouvelle formule. En raison des travaux de rénovation effectués au P.O.P.B., c’est le Stade Pierre de Coubertin qui accueillait l’édition 2015 et qui voyait le club masculin du HB Guilherand-Granges remporter la coupe de France régionale. L’année suivante, dans la nouvelle AccorHotels Aréna, le club ardéchois doublera la mise.

En candidatant pour accueillir les quarts et les demi-finales de la coupe de France régionale 2015, il fallait avoir de la suite dans les idées. Et du flair. À domicile, les garçons du HB Guilherand Granges ne manquaient pas la marche et se hissaient en finale de l’épreuve régionale. Une finale et un match de choix et de joie pour les supporters des deux camps, ardéchois et Arrageois. Le RC Arras HB mettait tout son cœur et son énergie pour contrer les sociétaires du HB Guilherand Granges, dans cette finale sifflée par les frères Pajot, Mathias et Mathieu. La prestation du gardien pas-de-calaisien, Jean-Rémy Barbieux, auteur de 16 arrêts, ne sera cependant pas suffisante pour empêcher l’inéluctable. En tête à la mi-temps (15-11), les Zébrés devançaient les Barbus, avant de creuser un écart linéaire et significatif, au terme des 60 minutes (30-23). Julien Segond (12 buts) clôturait la marque avant de se lancer dans une folle farandole avec ses coéquipiers du HB Guilherand Granges. « Nous voulions aller à Paris. Cela s’est décidé autour d’un apéro. Nous sommes allés au bout de notre idée. Nous avons décidé de reprendre entre potes pour s’offrir une dernière belle aventure. Cela a fonctionné. C’est d’autant plus magique car je n’avais jamais joué avec mon frère Benjamin, alors qu’il m’a beaucoup soutenu tout au long de ma carrière, confiait le serial-buteur dans les travées de la salle où évolue le Paris SG HB. Il n’y a pas de petite victoire. Mais celle-là est vraiment grandiose ! » Avec le soutien inconditionnel de ses supporters, les Arrageois quittaient aussi l’enceinte parisienne la tête haute. « Nous ne sommes pas trop mal rentrés dans le match. Mais c’est sur la durée, face à la dimension physique et l’expérience de l’équipe adverse, que nous avons flanché. Leur qualité de jeu tout simplement nous a mis dans la difficulté. Ils étaient un cran au-dessus sur cette finale. Il faut l’accepter. C’est notre première défaite de la saison. J’espère que ce sera la seule, pour que l’on puisse rester en tête de notre championnat jusqu’au bout, remonter en Nationale 3, et remercier comme il se doit notre fabuleux public », visait Clément Rollet, l’entraîneur du RC Arras HB qui verra son vœu exaucé puisque son club évoluera bien en N3 la saison suivante (2015-2016).

Sur un char, fêtés par les riverains de Guilherand-Granges (DR)


Bis répétita

La finale féminine avait donné le ton des joutes régionales. En ce milieu d’après-midi, l’ambiance était sérieusement montée d’un cran dans l’Accor hôtels Arena de Paris Bercy. L’Ardèche et la Vendée étaient au menu de cette seconde explication masculine, après les départementaux et avant le grand rendez-vous entre Montpellier et le Paris SG. Une grande première pour le SLAM Vendée HB, née de la fusion des communes d’Aubigny et de Moutiers-les-Mauxfaits une décennie plus tôt. Dans la lignée d’un exercice parfait pour la bande à Julien Derré, invincible en championnat et promis à la Nationale 3. Comme son homologue de Guilherand-Granges HB, heureux récidiviste à ce stade de la compétition. Dix membres du précédent exercice garnissaient encore les rangs des Jaune et Vert, en route pour un doublé inédit. Car si Biarritz, Naffaroa et Lagny avaient déjà par le passé disputé deux finales, personne n’avait encore doublé la mise, en sept éditions de cette coupe nouvelle formule !
Les Vendéens jouaient crânement leurs chances mais ne pouvaient rien contre la force collective et l’expérience des Ardéchois. Hormis une égalité à trois partout en tout début de match, les protégés de Nicolas Reinke faisaient inlassablement la course en tête. Et si leurs adversaires faisaient illusion durant l’acte initial (8-9, 9e ; 12-9, 19e ; 14-12, 22e), le premier couac était préjudiciable avant le retour aux vestiaires (19-14, 27e). La reprise ne faisait que confirmer la supériorité de Guilherand-Granges (27-16, 36e). La messe était dite. Triple ban même pour Loïc Mourier, titré l’an passé mais aussi… en 2011 avec Rhône Eyrieux. La paire de gardiens ardéchois Marcel - Messador totalisait 20 arrêts, autant d’occasions manquées pour les hommes de Julien Derré battus 39 à 30 (21-15) : « Nous restons sur notre faim au regard de la 1e mi-temps où nous avons subi. Ils ont produit un jeu léché et on a senti que cette équipe avait l’expérience de la finale. On a tenté des coups en 2e mi-temps, faisait remarquer l’entraîneur du SL Aubigny Moutiers). C’est dommage de finir une si belle saison sur une défaite, le groupe ne méritait pas ça. » Déjà victorieux l’année précédente, Nicolas Reinke (entraîneur HB Guilherand-Granges), ne boudait pas son plaisir : « En cette année 2016 nous fêtons les 25 ans du club. Après la victoire de l’an passé, nos supporters nous en demandaient encore plus et nous ne voulions pas les décevoir. Le premier objectif était de monter en N3, le second était de rejoindre cette salle mythique car l’an passé nous avions joué à Coubertin. »

Temps-mort lors de la finale 2016, face au SL Aubigny Moutiers


Le palmarès de l’édition 2014-2015 :
Nationale féminine :
Metz HB
Régionale féminine : Saint-Laurent de Chamousset HBC
Départementale féminine : US Naffarroa HB

Nationale masculine : Paris Saint-Germain HB
Régionale masculine : HB Guilherand-Granges
Départementale masculine : HBC Gan

Le palmarès de l’édition 2015-2016 :
Nationale féminine :
Brest Bretagne Handball HB
Régionale féminine : HB Meursault
Départementale féminine : Lattes HB

Nationale masculine : Montpellier HB
Régionale masculine : HB Guilherand-Granges
Départementale masculine : HBC Cassis-Carnoux RLB

HGu

Publicité

  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • Hand-clean