#CDF #Rétro - Lattes pour le doublé ?

Voici l’épisode n°7 de notre rétrospective consacrée au 10e anniversaire de la coupe de France, nouvelle formule. Trois ans après son succès face à Agen, les féminines du Lattes HB se sont à nouveau qualifiées pour la finale de la coupe de France départementale. Le club présidé par Frédéric Michelin visera le doublé, le 25 mai prochain à l’AccorHotels Arena.

Le show d’Élodie Navarro
Elles connaissent le chemin et la méthode. Dans une aréna récemment rénovée, les filles de Lattes s’imposaient le samedi 21 mai 2016 face aux Agenaises, 30 à 25 (15-8). Dans trois semaines, elles lanceront à nouveau la journée finale de la coupe de France, édition 2018-2019, avec la même ambition : remporter l’épreuve et signer un doublé inédit dans la catégorie. Seuls deux clubs masculins HB Guillerand-Granges (2015 et 2016) et Rueil AC HB (2017-2018) ont réussi cette prouesse dans l’épreuve régionale. Cette fois, les Lattoises feront face aux sociétaires du Handball Association Illkirch Graffenstaden, premier club bas-rhinois qualifié pour la journée finale de la coupe de France. « En première période, notre gardienne avait livré une prestation impressionnante qui nous avait facilité la tâche », se souvient Frédéric Michelin. Élodie Navarro poursuivait son récital 60 minutes durant pour signer 26 arrêts et contribuer au succès de l’équipe occitane. La gardienne sera encore dans les bois pour disputer sa deuxième finale, comme une large partie de l’effectif héraultais. « Agen est bien revenu en deuxième période et malgré cette petite inquiétude, nous l’avons emporté. Je me souviens de l’accueil sympathique lors de cette journée, par l’organisation et le public. La victoire de Montpellier avait bien clôturé la journée. Nous avions fêté ensemble nos victoires », rapporte Frédéric Michelin. Ajouté à la victoire des basketteuses de Lattes, ce succès avait permis à la Métropole de Montpellier de devenir la Capitale Sport de l’année 2016. Et le président de Lattes HB, d’évoquer sa rencontre avec Daniel Costantini dans les travées de l'antre parisien. « Ce fut un grand moment de lui serrer la main et d’échanger un petit moment. Si je suis président du club depuis 15 années, j’ai toujours une âme de technicien et lors de mon cursus à l’UFR-Staps de Montpellier, j’avais eu la chance d’assister à une intervention de Mr Costantini. J’avais aussi Maurice Portes comme professeur. J’ai été bien conseillé. »

 

La vie en rose
« Elles ont pleuré de joie après la demi-finale remportée face à Leognan (23-13) car Bercy reste un rêve pour les joueuses, les dirigeants et les supporters. Cette année, les filles auront l’expérience mais en même temps plus de pression que la première fois, estime Frédéric Michelin qui estime l’équipe plus homogène qu’en 2016 car on s’est renforcés avec 2-3 joueuses et globalement la base arrière est plus solide. » L’ossature de Lattes HB est constituée des anciennes de Jacou et de Lattes revenues en 2016 au club pour un dernier challenge… qui s’est prolongé avec l’implication des joueuses. Aujourd’hui le club héraultais compte cinq équipes féminines (236 licenciés) toutes nées depuis 2016. Des formations qui évoluent avec un maillot bleu, sauf cette saison où c’est le rose qui a été choisi. La capitaine Laure Mahouy-Proux conduira donc son équipe à 10h30 pour le coup d’envoi de la finale départementale féminine. Le coach Jean-Jacques Perez sera assisté par Tom Connan et Robert Navarro qui seront sur le banc de l’antre parisien.

Le week-end des élections régionales
« Le petit défaut de l‘édition 2019 est le délai entre les demi-finales et la finale, seulement d’un mois. C’est court pour anticiper sur les transports, faire le tour des collectivités et des partenaires, mobiliser les supporters alors que nous sommes en période de vacances, regrette Frédéric Michelin. De plus, la coupe de France se tiendra le week-end des élections européennes et cela s'avère très compliqué d’impliquer nos élus dans le déplacement à Paris. » Le contingent des supporters lattois sera également amputé des joueurs de l’équipe senior qui visent l’accession à la N3 et se trouvent en position de disputer les finalités ce week-end là. La rançon d’un club qui surfe sur des cimes élevées.

Le palmarès de l’édition 2015-2016 :
Nationale féminine :
Brest Bretagne Handball HB
Régionale féminine : HB Meursault
Départementale féminine : Lattes HB

Nationale masculine : Montpellier HB
Régionale masculine : HB Guilherand-Granges
Départementale masculine : HBC Cassis-Carnoux RLB

HGu
(Photos Facebook Lattes HB)

Publicité

  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • Hand-clean