#CDF #Rétro - L’improbable remake de 2011

Voici l’épisode n°8 de notre rétrospective consacrée au 10e anniversaire de la coupe de France, nouvelle formule. Dunkerque et Chambéry, huit ans après une finale épique achevée aux tirs aux buts, se retrouveront en finale le samedi 25 mai à l’AHA. Comme tous les clubs qualifiés, les deux collectifs compteront sur le soutien indéfectible de leurs supporters pour soulever la coupe de France, édition 2018-2019. Les chargés de communication des clubs finalistes évoquent la préparation du déplacement à Paris.

Dunkerque et Calais feront corps
Exit les mastodontes de la LidlStar Ligue. Paris, Nantes et Montpellier, soit tous les vainqueurs depuis 2012, ont bu la coupe avant son dénouement. Dunkerque disputera sa 4e finale (deux défaites et une victoire) tandis que Chambéry tentera de s’imposer après quatre échecs de rang. En 2011, dans le Palais Omnisports de Paris Bercy, la dernière finale de la journée avait offert un thriller autant inédit que cruel. Jamais jusqu’à présent une finale de coupe de France ne s’était achevée aux tirs aux buts. Dos-à-dos après 60 minutes (25-52), Nordistes et Savoyards s’en remettaient aux tirs aux buts. Une bouteille à l’encre qui noircira finalement le palmarès des Dunkerquois victorieux 3 à 2. Le 25 mai prochain à 21h, devant les caméras de la CHAÎNE L’ÉQUIPE, les deux clubs connaîtront à nouveau l’ivresse d’une finale. « Le contexte est différent de celui de 2011. C’était le premier de nos quatre titres remportés en trois ans. Cette fois, le collectif est composé de jeunes joueurs et d’étrangers qui ont besoin d’un temps d’adaptation. Sur cette finale 2019, l’équipe donnera le maximum pour ne pas avoir de regrets », espère Mélanie Lefèvre, responsable communication et médias du club du Pas-de-Calais qui rejette la prime à l’expérience. « On se réjouit de retrouver le même adversaire mais nous ne serons pas forcément les favoris. La salle est mythique et promet une superbe ambiance. Lorsque tu as vécu une finale victorieuse, tu as envie de la revivre. » Le Stade des Flandres s’appuie sur 2000 supporters fidèles dont 600 abonnés au soutien indéfectible du Dunkerque HB Grand Littoral. Au moins la moitié sera dans les travées de l’antre parisien. « 900 places sont réparties parties en une semaine et nous espérons nous appuyer sur 1200 supporters, comme en 2011. » Pour ce faire, le club s’appuie sur l’engagement des partenaires privés et publics (communauté urbaine) qui ont permis le déploiement d’une guirlande d’une dizaine de cars. « Pour 35 Euros, les supporters bénéficient d’une place pour la journée à l’AHA, de l’aller-retour en car et d’un kit supporter comprenant un maillot réplica et un tap-tap », détaille Mélanie Lefèvre qui n’a pas eu besoin d’activer massivement les réseaux de communication du club pour mobiliser les supporters. La responsable communication et médias du Dunkerque HB Grand Littoral imagine que les supporters de Calais, dont l’équipe masculine est qualifiée pour la finale régionale, et de Dunkerque, feront corps derrière les représentants du Hauts-de-France.

Un TGV affrété au départ de Chambéry
Distance oblige, les Savoyards monteront à la capitale par le chemin de fer. Les acteurs du Chambéry Savoie Mont Blanc HB n’ont pas ménagé leur peine avec la SNCF pour réserver un train spécial de 1020 places et pas une de plus. « Après la demi-finale victorieuse face à Montpellier, nous avons mis en place une offre communiquée à nos supporters. En moins de 24h, plusieurs centaines de places sont parties », se réjouit Thomas Fior, responsable marketing et communication du club savoyard. Avec 4400 fidèles au Phare pour chacun des rencontres du club sacré champion de France en 2001, le package à 73 Euros a rencontré un franc succès. « 73 comme notre département », fait remarquer Thomas Fior, pour un billet AR en TGV, une place et un kit supporter comprenant un maillot collector, un tap-tap, un drapeau et des goodies. « En première classe, la même offre se chiffre à 90 Euros. » Les supporters, notamment des groupes Frega 12 et les Fondus, prendront place entre 09h et 10h30 le samedi matin pour un retour prévu la nuit suivante, à partir de 01h30, depuis la gare de Lyon. Des navettes seront mises en place depuis le parking qui jouxte le Phare. Si les Calaisiens et les Dunkerquois feront corps, l’alliance est plus inédite avec Metz HB. « Nous avons des relations particulières avec ce club qui évolue avec les mêmes couleurs. Nous avons demandé à être installés dans le même virage. » Pour les supporters qui ne trouveront pas de précieux sésame pour l’AccorHotels aréna, une retransmission sur écran géant est actuellement à l’étude, soit en plein-air, soit au Manège. Avant la grande finale, les deux clubs croiseront le fer le 15 mai prochain : Dunkerque recevra Chambéry dans le cadre de la 23e journée de LidlStar Ligue. « À partir de cette date, nous lancerons la communication sur la revanche de la finale de 2011. Mais pour le club, la priorité est de gagner notre place en coupe d’Europe via le championnat. » Des posts qui ne manqueront sûrement pas d’être relayés par le Savoyard Yann Barthès qui sera présent le samedi 25 mai pour encourager son équipe fétiche.

Le palmarès de l’édition 2010-2011 :
Nationale féminine :
Toulon Saint-Cyr
Régionale féminine : Paris HB
Départementale féminine : ASC Léhon

Nationale masculine : Dunkerque HGBL
Régionale masculine : HB Rhône Eyrieux
Départementale masculine : Palaja Passion HB

Publicité

  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • Hand-clean