#CDF #Rétro - Alsace premières

Voici l’épisode n°9 de notre rétrospective consacrée au 10e anniversaire de la coupe de France, nouvelle formule. Si désormais la région nouvelle administrative, le Grand Est, abrite trois anciennes régions, les joueuses du HAIG (Handball Association Illkirch-Graffenstaden) sont les premières Alsaciennes à accéder à une finale destinée aux clubs amateurs (départementaux et régionale). Elles défieront en ouverture des finales de la coupe de France, le samedi 25 mai dès 10h30 à l’AHA, les sociétaires de Lattes HB.

Amour et gloire
Il s’agit d’une première pour les handballeuses de l’HAIG , une première aussi pour des Alsaciennes. Alors forcément pour le président du club et parmi les 250 licenciés, c’est un sentiment de fierté qui prédomine. « Comment pourrait-on ne pas être fiers de disputer cette finale ? Plusieurs clubs d’Alsace ont tenté l’aventure mais ce sont cassés le nez. Aussi parce que notre club n’était pas attendu à ce niveau, fait remarquer le président Éric Bourgeois. Notre objectif, avec cette équipe rapatriée en début de saison, était d’atteindre les quarts de finale. » Auparavant la formation s’affichait sous l’entente HAIG-Strasbourg-Sud mise en place depuis trois saisons mais les joueuses ont souhaité rentrer au bercail. « Les filles ont voulu revenir au club sous l’égide de leur entraîneur Cédric Amour. Avec lui, le groupe est en osmose. » L’équipe évolue au meilleur échelon départemental. « En championnat, elles occupent la 4e place et sont passées tout près d’une montée directe en région. » Outre les quatre équipes féminines, (seniors, -18, -13 et -11), l’équipe masculine évolue en excellence régionale. « Outre la finale de la coupe de France, le club vit aussi une période faste avec ses garçons qui disputeront samedi 18 mai un match décisif pour l’accession en pré-nationale grande région.  Tout cela met du piment à notre fin de saison, sourit Éric Bourgeois qui revendique le caractère familial du club. On veut garder cet état d’esprit. »

154 supporters
« Avec l’équipe, nous prendrons la route vers Paris vendredi en mini-bus. Nos 154 supporters partiront dans la nuit pour se présenter à l’AccorHotels aréna dès l’ouverture. Notre équipe des -18 sera forfait ce week-end là afin de pouvoir participer à la fête. » La finale départementale féminine ouvrira en effet, dès 10h30, la journée de la 10e édition. La première des six finales de la journée mettra aux prises Illkirch-Graffenstaden et le lauréat de 2016, Lattes HB. « C’est un week-end d‘élection donc le maire de la commune ne peut pas se rendre disponible. En revanche, l’adjointe chargée des sports, Martine Castellon, sera bien présente pour nous soutenir. » Éric Bourgeois n’a jamais assisté aux finales de la coupe de France. Il découvrira l’AHA dans sa configuration handball. « C’est le temple du sport en France. Je m’attends à une grande fête, à quelque chose de somptueux même si j’imagine qu’à 10h30, en dehors des supporters de Lattes et des nôtres, il n’y aura pas grand monde. Mais cela montera crescendo et je m’attends à un moment très sympa. On va en prendre plein les yeux. » Les Lattoises connaissent l’ivresse de l’antre parisien au moment de la victoire. « Nous ferons face à une grosse équipe qui a de l’expérience. C’est en même temps logique d’affronter l’adversaire le plus coriace en finale. Nous ne serons pas favoris. » L’impatience a déjà gagné les rangs des Alsaciennes. « Elles sont comme des puces. On ne les tient plus. Ça fait un mois qu’elles jouent 10 fois par jour la finale dans leur tête. » La capitaine Amandine Uguet conduira fièrement ses partenaires sur le Gerflor de l’AHA, de la plus expérimentée Delphine Dangerard (35 ans) à la benjamine Anne-Sarah Debly (20 ans), avec toutefois le regret de ne pas compter toutes ses armes. « Trois filles ont disputé toute la saison mais sont privées de finale car elles n’ont pas joué les cinq matches nécessaires en coupe de France pour être qualifiées. Nous n’avions pas pris gare au règlement, regrette Éric Bourgeois qui promet une belle fête pour célébrer notre parcours, quel que soit le résultat. »

Les finales de l’édition 2018-2019 :
- 10h30 : Finale Départementale Féminine : LATTES HB (34) / ILLKIRCH GRAFFENSTADEN (67)
- 12h30 : Finale Départementale Masculine : HBC BELIN-BELIET (33) / AS DE MEUDON (92)
- 14h30 : Finale Régionale Féminine : ST JULIEN DENICE GLEIZE HB (69) / ENTENTE CPB RENNES - CHANTEPIE (35)
- 16h30 : Finale Régionale Masculine : STADE OLYMPIQUE CALAIS HB (62) / US ORLEANAISE HB (45)
- 18h45 : Finale Nationale Féminine : BREST BRETAGNE HB (29) / METZ HB (57)
- 21h00 : Finale Nationale Masculine : CHAMBÉRY SAVOIE MONT BLANC HB (73) / DUNKERQUE HB GRAND LITTORAL (59)

HGu

  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • Hand-clean