Le tirage au sort des huitièmes de finale a été effectué aujourd’hui - jeudi 3 janvier - à Rouen. En raison d’une journée de Proligue le 1er février et des matches de Coupe d’Europe les 8 et 9 février, les huit matches se dérouleront du 2 au 10 février.

La coupe de France, nouvelle formule, fêtera en 2019 son 10e anniversaire. Les finales (départemenrtales, régionales et nationales, féminines et masculines) se tiendront le samedi 25 mai à l’AccorHotels Arena de Paris et seront diffusées en direct sur La Chaîne L’EQUIPE. Toutes les informations sur la billetterie à retrouver ici.

Sous l’égide du Président de la COC de Normandie, Fabrice Mahieux, le président de la Ligue de Normandie, Nicolas Marais, a présidé ce tirage au sort des huitièmes de la coupe de France masculine, entouré de quatre internationaux. Ainsi, Valentin Porte (Montpellier HB), Cyril Dumoulin (HBC Nantes), Nedim Remili (Paris SG HB) et Adrien Dipanda (Saint-Raphaël Var HB) se sont relayés pour tirer au sort les huitièmes de finale. Ce tirage au sort a été réalisé en Rouen, à l’hôtel où réside l’équipe de France avant ses deux matches de préparation au Mondial 2019, face à la Slovénie samedi et lundi. Olivier Nyokas a aussi participé au Live Facebook en recueillant les réactions de ses partenaires en bleu.

Adrien Dipanda (Saint-Raphaël Var HB) : Nous allons jouer à Chambéry, ce sera peut-être la revanche de la coupe de la Ligue où nous avions reçu les Savoyards. On inverse cette fois le tirage et ce sera notre 3e duel de la saison. Les deux équipes se connaissent bien : on verra bien qui l’emportera cette fois.

Valentin Porte (Montpellier HB) : On reprendra en coupe de France à Istres et je crois qu’on y retournera dans la foulée en championnat, ce sera donc un back to back. C’est un bon déplacement pour gérer la fatigue.

Nedim Remili (Paris SG HB) : C’est aussi un bon tirage en matière de déplacement, à ce moment de la saison. Espérons que cela se passera de la même manière qu’en LidlStar Ligue.

Cyril Dumoulin (HBC Nantes) : C’est bien de recevoir, c’est une évidence. Retrouver cette affiche qui a marqué notre parcours en coupe de France l’an passé, c’est sympa. On va rejouer ce match sur 60 minutes.


Publicité