#CDF - Le dernier carré masculin

Les quarts de finale de la coupe de France nationale masculine se sont achevés ce dimanche soir par le succès de Montpellier face au tenant du titre, le Paris SG HB (32-31). Samedi, Dunkerque avait dominé Aix (26-23) puis ce dimanche Chambéry a pris le meilleur sur Nantes (36-32) tandis que le duel entre les deux clubs de Proligue a vu Nancy s’imposer sur Saran (33-29). Dans la foulée de la victoire de Montpellier, le tirage au sort des demi-finales a été effectué sur la Chaîne l’Équipe : Nancy - Dunkerque et Chambéry - Montpellier seront adversaires le week-end du 6-7 avril.

La route vers la 10e édition de la nouvelle coupe de France se dégage, tour après tour. À l’issue de ce week-end de coupe, les quatre lauréats des demi-finales sont connus. Éliminé le week-end passé dès la phase de poule de la Ligue des Champions, Montpellier a réussi à se glisser en demies face à des Parisiens logiquement favoris. Dans son antre de Bougnol, Valentin Porte et ses coéquipiers ont réalisé une grande partie pour dominer le leader de la LidlStar Ligue par 32 à 31, avec notamment un excellent Vincent Gérard : « On s’est un peu compliqués la tâche sur la fin. On avait à cœur de mettre à Paris une grosse pression et nous sommes très heureux ce soir d’avoir fait mieux que rivaliser. » Son vis-à-vis, Thierry Omeyer déclarait aussi au micro de la Chaîne l'Équipe : « On savait que ce serait compliqué, un gros combat entre deux belles équipes. Bravo à Montpellier. Cela se joue à peu de choses : on a fait la course derrière mais nous avons eu le mérite de nous accrocher. »

Nancy, une qualification historique
Pour la première fois de son histoire, le Grand Nancy Handball Métropole, disputera les demi-finales de la coupe de France. Les Nancéiens ont validé leur Billet ce dimanche après-midi face à Saran, l’autre sociétaire de Proligue. Le club du Grand Est, en lice pour disputer les play-offs d’accession à la LidlStar Ligue, confirme son excellente saison. Dans le Palais des Sports de Vandoeuvre, les Nancéiens, tenus en échec à la mi-temps (16-16), ont signé un 9-2 décisif au cœur de la seconde période avant de gérer la fin de match (33-29). Les protégés de Stéphane Plantin n’ont pas raté la marche dans un quart de finale à leur portée pour signer leur meilleur résultat de leur histoire. L’international chilien et capitaine, Emil Feutchmann, pouvait communier avec le fidèle public de la métropole nancéienne impatient alors de connaître l’adversaire de la demi-finale.

Chambéry écarte le H
Ce dimanche après-midi, le Phare de Chambéry avait revêtu ses habits de lumière. Les Savoyards ont éteint le H qui, battu en milieu de semaine par Paris SG HB, n’a pas réussi à se hisser dans le dernier carré de la coupe de France. Éric Mathé a trouvé la clef pour déjouer les plans de Thierry Anti. Les 10 arrêts du jeune international Julien Meyer, en première période, permettaient aux Chambériens de mener de cinq buts avant le retour aux vestiaires (20-15). Dans le second acte, alors que l’égalisation de Valéro Rivera (24-24, 43e) relançait les derniers finalistes de la Ligue des Champions, le Monténégrin Fahrudin Melin se distinguait avec 9 buts (total de 13 buts sur 14, dont 7 pen). « Nous avons joué avec insouciance et en décontraction en première mi-temps. Nous avons tenté des choses qui ne passent pas toujours mais là, ça a bien marché », se réjouissait Quentin Minel à l’issue de ce quart victorieux.

Dunkerque retrouve le dernier carré
Samedi soir, l’USDK Dunkerque Handball Grand Littoral avait obtenu son billet pour le dernier carré aux dépens du Pays d'Aix Université Club Handball, 26-23. Lors de ce premier quart de finale, l’équipe de Patrick Cazal menait les débats toute la partie. Le stade de Flandres voyait ses favoris résister aux Provençaux restés au contact à la mi-temps (13-13) puis encore à la 42e minute (16-16). Les 7 buts de l’international brésilien, Haniel Langaro, tous inscrits en seconde période, lançaient les Dunkerquois vers la victoire. Baptiste Butto offrait aussi un écart de +3 à ses partenaires qui conservaient cet avantage jusqu’au terme de la partie. Le bras gauche de Tom Pelayo faisait mouche 8 fois (8 sur 9) pour rivaliser avec les 10 buts de l’ailier droit du PAUC, Gabriel Loesch (10 sur 12 dont 6 pen) qui manquait seulement deux tirs, dans le money-time. Depuis sa victoire en 2011, c’est la 4e fois (2013, 2016 et 2017) que l’USDK atteint le dernier carré. « Les joueurs n’ont pas été inhibés par l’enjeu du match, ils ont répondu présent dans tous les secteurs, appréciait Patrick Cazal. Je les félicite car ils ont été capables de se relever après de la déception de mercredi dernier à Toulouse. On pourra s’appuyer sur ce match pour la suite de la saison. »

Résultats - Quarts de finale :
Samedi 9 mars : DUNKERQUE HBGL
- PAYS AIX UNIVERSITÉ CLUB HB : 26-23 (12-12)
Dimanche 10 mars : CHAMBÉRY SAVOIE HB - HBC NANTAIS : 36-32 (20-15)
Dimanche 10 mars : GRAND NANCY MÉTROPOLE HB - USM SARAN HB : 33-29 (16-16)
Dimanche 10 mars : MONTPELLIER HANDBALL - PARIS SG HB : 32-31 (16-14)

Tirage - Demi-finales : week-end du 6 - 7 avril.

GRAND NANCY MÉTROPOLE HB - DUNKERQUE HBGL
CHAMBÉRY SAVOIE HB - MONTPELLIER HANDBALL


Publicité

  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • Hand-clean