CAPEPS EPS : LE HANDBALL EN POLE

Le concours du CAPEPS EPS s’est achevé dimanche passé à Vichy pour les candidats de la promotion 2017. Le Handball figure en excellente position parmi les activités présentées : il s’affiche en 2e position derrière le football et devant tous les autres sports collectifs.

Jury Handballissime
L’examen du CAPEPS n’est pas seulement rude pour les jeunes pressés d’achever joyeusement leur cycle estudiantin. Les jurés enchaînent cinq semaines durant, les entretiens et les épreuves physiques des candidats en lice pour le précieux sésame : devenir professeur d’EPS. À Vichy, du 1er juin au 4 juillet 2017, plus de 190 candidats ont ainsi présenté le Handball. « Parmi les 5554 candidats inscrits cette année, 1600 étaient admissibles pour les épreuves théoriques et pratiques. 171 candidats avaient choisi le Handball en tant que spécificité sportive et un certain nombre pour l’activité polyvalente, détaille Brigitte Villepreux qui a coordonné le travail pédagogique avec ses collègues.  Afin que nous soyons imprégnés d’une culture Handball commune, j’ai créé en amont un espace de partage avec de nombreux supports. »  Ceci afin de disposer d’une sensibilité commune susceptible d’harmoniser l’évaluation des candidats. Parmi les dix disciplines de la « famille des sports d’opposition et de coopération » susceptibles d’être présentées par les aspirants, le Handball apparaît en 3e position : derrière le badminton et le football mais bien devant tous les autres sports-co : rugby, basket et volley ! « Le Handball est le premier sport-co indoor présenté au CAPEPS », se réjouit Brigitte Villepreux qui note aussi une réelle participation féminine au progression en regard des années précédentes.

Un ancrage fort à l’école

Brigitte Villepreux, vice-présidente de la FFHandball, formait avec Sandrine Mariot-Delerce, l’un des binômes des jurés. « Sandrine pilotait la pratique et je menais l’entretien. La présence dans notre jury de Sandrine est une plus value, qui envoie un message fort de la réussite d'un double projet sportif et professionnel. » La championne du monde 2003 est bien entendu titulaire du CAPEPS. Professeure d’EPS à Besançon, elle est aussi l’adjointe de Raphaëlle Tervel pour conduire l’ESBF en LFH. Parmi les 10 jurés l’épreuve du concours Handball, Pascale Jeannin, nouvellement élue au Conseil d’Administration de la FFHandball, a effectué un travail titanesque pour préparer le concours 2017 avec le montage de  nombreuses vidéos ! « Il s’agit de séquences de jeu filmées d’élèves de la 6e à la Terminale, à partir desquelles les  étudiants s’appuient pour trouver des remédiations afin que les élèves se transforment et progressent. » Citée régulièrement dans les exposés des candidats, Pascale Jeannin est connue pour ses travaux universitaires et est une ambassadrice fédérale, à l’instar de Brigitte Villepreux, pour renforcer le lien avec le milieu scolaire. Aussi, l’inspectrice générale, Valérie Debuchy, ancienne footballeuse de Haut Niveau, « est précieuse pour le développement de notre discipline et notre principal relais pour garder cet ancrage scolaire », apprécie Brigitte Villepreux. Plus le Handball est enseigné dans les écoles, les collèges et les lycées, plus les passerelles avec les clubs sont aisées. Car de l’enseignement du Handball dépend aussi la conquête des licencié(e)s et le renouvellement de l’élite.

Légende de la photo réalisée à Vichy :
Debout :
Pierre Prim (Académie de Rennes) - Pascale Jeannin (Créteil) - Lionel Peyreton (Strasbourg) -  Stephanie Neck (Créteil) - Didier Halais (Versailles) - Brigitte Villepreux (Limoges).
Accroupis : Pierrick Simonin (Créteil) - Jérôme Croene : Arbitre du concours (Clermont-Ferrand) - Sandrine Mariot-Delerce (Besançon) - Catherine Lesquelen (Poitiers).

Publicité

  • France Euro 2018
  • LFH
  • {$partenairesFooter.3.alt}
  • Coupe de France
  • Boutique officielle FFHB
  • EHF
  • Hand-clean