Dans le cadre du programme fédéral de féminisation, la Commission Centrale d’arbitrage (CCA) a saisi l’opportunité d’un partenariat avec La Poste pour organiser un stage d’arbitres nationaux totalement féminin les 26 et 27 janvier à la Maison du Handball.

« Il s’agissait du premier regroupement de ce type, dans le cadre de nos projets sur la féminisation de l’arbitrage, explique Sylvie Borrotti, présidente de la CCA. L’objectif était de regrouper ces stagiaires afin de mieux connaître leurs vécus et leurs préoccupations. Dans le cadre de leur activité d’arbitres, ces femmes ne sont pas toujours conscientes que les difficultés rencontrées leurs sont communes. Ce type d’échanges permettra de mieux appréhender ces problématiques. » À cet effet, 24 juges arbitres ont été invitées, 16 ont répondu présentes, 4 binômes issus des groupes Elite, Pré élite et avenir excellence, en stage au même moment présentes ponctuellement. Pour la plupart, ce rassemblement fut aussi l’occasion de découvrir les installations de la Maison du Handball. L’encadrement était composé de Sylvie Borrotti, présidente de la CCA, de Lahila Prime et de Jean-Michel Sacile, référents du projet CCA de Féminisation, de Marjorie Bagnol, référente féminisation auprès du secteur Sud-Est, de Géraldine Le Masson, référente féminisation auprès du secteur Nord- Ouest et enfin de Gérald Stulmuller, référent formation auprès du secteur Nord-Est, juge superviseur national et animateur Handfit. « Au regard de cette expérience positive et enrichissante, nous programmerons une 2e édition, au cours de la saison prochaine, indique Sylvie Borrotti. Mais rien n’exclut de les regrouper à nouveau avant le mois de juin pour aborder précisément une thématique de formation. »


Voici le programme suivi par les stagiaires au cours du week-end :

* Intervention de Béatrice Barbusse, Secrétaire Générale de la FFHB, chargée avec Sylvie Pascal-Lagarrigue, du programme de féminisation fédéral,
* Travail en atelier : Retour d’expériences des juges arbitres via un questionnaire. Sujets abordés : Les difficultés liées à la pratique, au statut de femme, les préjugés, les leviers à mettre en place…
* Formation : Intervention de S.Borrotti autour de la gestion de situations difficiles voire conflictuelles, mises en situation,
* Débat - échanges à partir d’un témoignage de Charlotte et Julie Bonaventura, sur leur vécu et parcours,
* Travail en atelier : Analyse vidéo de séquences sur la gestion de conflits
* Séance physique : Handfit.

Publicité