Le C.A. (conseil d’administration) de la FFHandball s’est tenu à la Maison du Handball, à Créteil, vendredi 14 et samedi 15 mars. Le président de la fédération, Joël Delplanque, revient sur les principales décisions.

Quel était l’ordre du jour du conseil d’administration ?
Il concernait, pour l’essentiel, des aspects statutaires, à savoir l’adoption du budget 2018 et la présentation du budget prévisionnel de 2019. Le C.A. a aussi adopté l’ordre du jour de l’assemblée générale (A.G.) de la FFHandball qui se tiendra à la Maison du Handball, les 26 et 27 avril. Le C.A. a également validé les amendements des vœux, en application des règlements, qui seront soumis lors de cette même A.G. Un autre point important concerne l’adoption de la composition du comité de pilotage bientôt amené à gérer les anciens crédits territoriaux du CNDS.

Pourquoi la FFHandball s’est-elle portée volontaire à cette gestion ?
Jusqu’à présent, la gestion des crédits territoriaux était effectuée par le CNDS (Centre National pour le Développement du Sport). Cette compétence est désormais transférée vers la nouvelle Agence Nationale du Sport (ANS). La FFHandball fait partie des 20 fédérations retenues pour expérimenter la gestion des fonds territoriaux, dès l’année 2019. Ce transfert de compétences et de décisions s’effectue dans une relation conventionnelle avec l’ANS, à partir du projet présenté et de modalités opérationnelles. Le comité de pilotage sera présidé par Béatrice Barbusse. Il sera composé de dirigeants fédéraux et de représentants territoriaux et des clubs, avec l’expertise de la DTN.
Les thèmes débattus en C.A. feront ensuite l’objet d’orientations pour allouer ces moyens vers les Territoires, les Comités et les clubs. Cette fonction directe, confiée à la fédération, renforcera le lien, déjà fort, entre nos clubs et nos structures. Le dialogue devrait encore progresser avec le déploiement de ce dispositif. Après la mise en place du Pacte de développement, c’est une opportunité d’aller plus loin encore dans cette relation.

Quel autre point faut-il retenir ?
Le C.A. soutient la proposition de nouvelles d’Assises du Handball en 2020. Au préalable, ce sont les Territoires, avec leur propre méthodologie, qui rendront compte des aspirations des clubs, à la fin de l’année 2019. Dès lors, l’organisation de ces Assises sera programmée : les thèmes et les travaux qui émergeront, constitueront la matrice de la prochaine olympiade.

Publicité